Mais est ce bien légal ?
Le 3D interactif : il n'y a que cela de vrai...

Un nouveau livre sur l'histoire des robots...

Chantal Leguay vient de publier aux Editions IMHO un livre sympathique et bien documenté sur l'histoire des robots dans les sociétés humaines... Titre : les Robots (19 €).
Je trouve que ce livre compléte bien le "pavé encyclopédique" de notre ami Daniel Ichbiah (45 €)...
Chantal a ouvert de plus un site web (ici). Bien fait lui aussi. Sans fioritures. Avec une intéressante liste de liens..
Je lui ai conseillé (ainsi qu'à Daniel en son temps) d'ouvrir un blog sur ce thème assez peu connu dans notre pays (j'ai fait quelques conférences avant les vacances et j'y ai évoqué les "robosapiens" - mes auditeurs - haut de gamme s'il vous plait - ont bien rigolé...)
Manifestement les robots sont pour nos 2 auteurs un dada... ils doivent donc disposer au jour le jour de news diverses et variées qu'ils pourraient nous présenter sur leur blog, accompagnées de leurs commentaires avisés.
Mais naturellement cela prend du temps...
"Les Robots" de Chantal raconte l'histoire de ces machines depuis le mythe de Talos (-2000 av JC) jusqu'à Aichi, l'exposition universelle. L'histoire : c'est bien... Cela donne un repère, un socle à ceux qui désirent s'intéresser à la chose... Mais ce qui serait encore mieux, c'est une vision du futur immédiat... Que vont fabriquer les Homo Sapiens Sapiens dans les années à venir dans ce domaine ? Vont-ils au grand dam du père Darwin faire leur propre évolution en lieu et place de Dame Nature (pour les évolutionnistes) ou de Dieu le Père (pour les créationnistes...) ?
Il nous manque en France et en Europe quelques visionnaires du type Bill Joy, Ray Kurzweill et Hans Moravec aux USA... (il y en a peut-être au Japon - mais je n'en connais pas... sauf peut-être le professeur Ishiguro d'Osaka). Ce qui est assez curieux c'est que les Japonais font, les Américains plus en retard ont néanmoins une réflexion très avancée... Quant à l'Europe : nada... En France on n'est pas au courant "circulez, y'a rien à voir"...... Merci donc à Chantal (et à Daniel) pour leur bouquin. Cela va sûrement déclencher quelques vocations...
Outre le site de Chantal Leguay je vous suggère aussi une visite au site de notre ami Baquiast sur les machines intelligentes... et son blog que je ne connaissais pas et que je découvre (ici).

Commentaires

Ralala!!

"Quant à l'Europe : nada..."
Ralala-la-la!!C'est pas bientôt fini l'autoflagellation?Ouvrez les yeux,et apprenez à regarder et à chercher (je dis cela en général,pour tout le monde,face à la "sinistrose-on-n'est-bons-à-rien-bouhouhou" ambiante:rien de personnel! ;);il y a de nombreux travaux de qualités (ou au moins intellectuelment stimulants),en France et en Europe:
- le LIP6 ,l'animatLab,Lille,Toulouse,Lyon,Marseille,et les autres:les laboratoires d'informatique/robotique/sciences cognitives sont légion!
Vous en avez d'ailleurs quelques exemples dans le livre de C.Leguay.
Je rajouterais notre Alain Cardon national pour la conscience artificielle (merci à Automates Inteligents de me l'avoir fait connaître),ainsi que
http://www.enseeiht.fr/~dehais/ar/tam04_pres.php
histoire de vous faire rêver un peu... ;)
Hé oui:il se passe beaucoup de choses dans les labos français....le problème,c'est qu'on ne le sait pas!Alors,oui,les français sont NULS,des zéros,des néants absolus ... en communication.
Quand les scientifiques auront compris qu'un peu de pub (ou plutôt de diffusion de la science:après tout,de par leur position,ce devrait quand même être un de leurs devoirs essentiels!!) est une condition sine qua non du développement de la science ET de la société moderne,peut-être qu'on pourra espérer ENFIN voir un peu plus de science et de rationnalité dans la vie de tous les jours (ainsi que dans la vie politique/civile)...

Dans le domaine du privé,on peut citer les sociétés Robosoft (www.robosoft.fr) et Wany Robotics (www.wanyrobotics.com) (et Robopolis pour s'approvisionner ;).
Bon,après,les start-ups françaises de robotique ne sont peut-être pas légion...mais les créateurs devraient profiter du courant actuel pour se lancer (et puis,de toute façon,il faut essayer avant de dire qu'on a échoué ;).
A noter aussi que le Sony Computer Science Laboratory (financement japonais,donc),d'où est issu en partie le logiciel de l'Aibo, est installé à Paris,dirigé par Luc Steels (Université Libre de Bruxelles),et compte Frédéric Kaplan parmi ses membres. :))

-L'Union Européenne a bien sûr des volets sur les nouvelles (et futures) technologies:par exemple,ECagents (http://ecagents.istc.cnr.it/ ).
Quelques labos européens intéressants:
- Institut des Sciences Cognitives et des Technologies d'Italie,http://www.istc.cnr.it
- Laboratoire d'Intelligence Artificielle de l'UNiversité Libre de Bruxelles , http://arti.vub.ac.be
- gabri.pl : Gdansk Artificial Brain Research Initiative (Pologne)
- etc...

-Enfin,dans le monde,on regardera évidemment les grands labos américains (MIT,Stanford,Cambridge,...),japonais,mais il sera sans doute profitable d'effectuer quelquess recherches du côté de l'Inde et de la Chine (j'ai eu quelques (bonnes?) surprises dans les nouvelles technologies: www.simputer.org par exemple...).


Maintenant...les chercheurs ayant plus d'intérêt à avoir une vocation internationale (trouver le meilleur labo,le meilleur financement,les meilleures conditions de travail,où qu'il soit dans le monde),y a-t-il à se réjouir de la nationalité d'origine d'un chercheur aynat participé ou réalisé une découverte importante?Ou ne faudrait-il pas plus se préoccuper des capacités humaines,financières et matérielles possédées ou mises en oeuvre par le pays (que ce soit dans le public ou dans le privé)?
Des capacités qui permettront de rester dans la course technologique,et de pemettre au pays/à l'Union d'exister ainsi au plan international...
Reste aussi à savoir mettre en valeur/à finaliser les potentiels existants.

Quelques auteurs de SF (Philipp K.Dick par ex.) et quelques futurologues (style Kurzweil ou Moravec) suffiraient-ils selon vous à faire bouger les choses?
On lance un concours d'idées/de nouvelles? ;)

billaut

Je ne sais pas mon cher Ralala!! si je m'autoflagelle... en tout cas merci pour ce comment trés intéressant et trés documenté (je vais aller voir les URLs cités..)
Je pense néanmoins que je suis auto-réaliste... La situation globale de la France n'est pas au mieux (PIB en croissance trés faible, taux de chomage élevé, dettes budgétaires colossales...)... Voilà pour le paysage... Nos jeunes ne sont plus attirées par les matières scientifiques en général. Voilà pour le climat...
Quant à notre robotique... ouais... on fait des choses c'est vrai (j'ai même vu un robot gaulois un peu dépenaillé dans un labo à Vélizy...)... Mais personne n'est au courant, comme si tout le monde s'en foutait... Il n'y a pas (plus ?) de ressort dans ce pays. On manque d'ambitions, on n'a pas de stratégie technologique. En mars dernier je suis allé à Osaka (voir ma rubrique : les français parlent aux français)... Qu'est ce que j'y ai vu ? une stratégie forte dans le domaine des robots, basée sur un partenariat fort entre les élus et les sociétés privées, grandes et petites... Osaka veut devenir la capitale mondiale des robots humanoides... Conneries ou pas... voilà un objectif, une stratégie (29 hectares dégagés en plein centre ville pour incuber, montrer aux gens, - la ville organise déja des ateliers de démos pour le commun des mortels, etc), des débuts de réalisations prometteurs (asimo de honda, sans compter ce que prépare Toyota)...
Et nous que proposons-nous ? Nada je le répéte... Au 20 heures on nous cause de la sécheresse, des incendies, et des vacanciers qui n'ont plus un rond... Et le lendemain rebelotte...
Quant à nos fabricants d'autos z'ont pas l'air d'être passionnés par les humanoides comme leurs homologues japonais...
Et je ne vous cause pas du broadband, car il y a aurait là aussi beaucoup à dire...
Bon je vous laisse, Madame Billaut m'a demandé d'aller faire quelques courses...

mathieu_colas

Pour les novices et les éveillés, je conseillerais vivement le "Que sais je" sur les robots - une bonne synthèse, les principales infos qui vous permettront de vous aiguiller sur les sujets les plus chauds

billaut

j'aime assez votre expression : "pour les éveillés..."..
je ne savais pas qu'il y avait un que sais je la dessus... je vais m'empresser de le trouver...

TT

La science-fiction peut aussi aider à réfléchir sur la place sociale et politique des machines intelligentes. Un exemple d'extrapolation sur le type d'organisation socio-politique qui pourrait convenir à ce type d'avancée technologique : http://yannickrumpala.wordpress.com/2009/10/02/lanarchie-dans-un-monde-de-machines/

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)