Ma Photo

Abonnez vous à mon blog (email ou RSS)

Liens

Blog powered by Typepad

« Mais où sont nos p'tits bals d'antan ? | Accueil | Mais est ce bien légal ? »

Commentaires

tao

c'est intéressant votre histoire de e-party, dommage ça n'avait l'air de n'être qu'une blague - donc vous vous êtes arrêté parce qu'un fonctionnaire vous avait houspillé, c'est cela ?

Vous faites toujours là où l'on vous dit de faire Mr Billaut ?

tao

(sinon je ne comprends pas pourquoi vous dites "tao (il/elle)" alors que vous me connaissez - je mets cela sur le compte du jack daniels dominical ou assimilé)

Thierry

Je ne comprends pas pourquoi vous y perdez votre latin ? L'article de Salin n'est qu'un ramassis peu cohérent (et franchement peu intéressant) d'idées libérales et de poncifs 100 fois entendus. Il était normal à ce titre que le Figaro puisse le publies (du moins au mois d'Août, car le Figaro fait souvent mieux en saison).

Greg

Toutes ces réflexions me rappelent un raisonnement datant de mes études...
"Divisons la société en trois catégories.
L'une détient pouvoir et richesse, dirige et décide ce qu'il doit advenir des personnes qui travaillent pour les faire vivre.
Une autre décide d'un certain ordre moral basé sur une idéologie dépassée qui n'a su évoluer avec l'âge, de ce qui est bien ou mal, crie au scandale face au comportement de la première, tout en étant finalement membre de ses salons.
La dernière... le peuple. Qui travaille, fait ce qu'on lui dit, produit et baisse l'échine.
Il y a quelques siècles, vous m'auriez dit noblesse, clergé et tiers état. Aujourd'hui je dirais droite, gauche et population."

Bon certe c'est un peu simpliste, mais pas complètement faux. Cela va dans le sens de votre théorie de la "révolution d'ici 15 à 20 ans". Toujours est-il qu'en bons étudiants nous avons décidé de refléchir sur le sujet, ses causes dont vous parlez souuvent ici, ses conséquences... Et nous avons créé un petit groupe non politisé (trop de fifférences entre nous, issus de gauche comme de droite, certains membres de partis différents, pour nous mettre d'accord sur un programme ou autre) qui avait pour seul objetcif d'écrire une constitution qui réctifierait tout les défauts constatés, entre autre dans le comportement de la classe politique.

Et bien je vais résumer l'histoire, mais de jeunes (20 ans) prêts à se battre pour un peu de changement, nous sommes devenus des vieux (27 ans) sur le départ. Cela a commencé avec les jeunesses de gauche (unef, unefid, mjs) et de droite (uni, jeunes rpr, etc...) suivies de prêt par le doyen de la faculté et par une discussion pitoyable avec les RG. Cela a fini par l'auto-dissolution par le bureau de notre association, composés d'étudiants qui ne pouvaient se permettre un renvoit de la faculté avant leurs examens.
Sachez le, il est interdit de critiquer la classe politique et encore moins de proposer des changements, ni au sein d'une université ni d'ailleur même sur un blog sous peine de voir les grands méchants moralistes vous sanctionner!

Au passage... "L'article de Salin n'est qu'un ramassis peu cohérent [...]libérales" Et bien Thierry? On aimerait que ce genre de reflexion ne circulent pas trop? On a peur que cela donne des idées à des étudiants plus persevérant que moi? On a peur pour sa tête de bon moraliste gauchiste?

Ne vous inquiétez pas pour le changement monsieur Billaut, les expatriés ont souvent fait de grandes libérations!

billaut

merci à Greg pour son mail intéressant... je ne m'inquiète pas trop rassurez-vous... les peuplades d'homo sapiens sont pleins d'histoires de ce genre dans l'Histoire... et dans 15 ou 20 ans il est probable que j'aurais du TRES haut débit avec Dieu le père (j'espère néanmoins que ce dernier n'aura pas fait l'ENA ou autres ...)
Vous êtes plus jeune que moi semble-t-il : bon courage !

Nick

"donc vous vous êtes arrêté parce qu'un fonctionnaire vous avait houspillé"

Si la personne en question (qui s'est faite houspiller) travaille dans une Entreprise que l'on appelle "publique", vous comprendrez bien Tao que cela n'était sans doute pas une simple petite remarque venant du supérieur fonctionnaire hiérarchique. Dans le privé, on appelle ça du harcellement moral...

Sinon pour votre culture G, le Jack Daniels est un Bourbon, pas un Whisky ;)

Thierry

Heu, pardon mais ça doit être une des premières fois que je me fais traiter de gauchiste...
Heureusement, le combat de ma vie n'est pas d'empêcher la circulation des idées, (fussent-elles libérales) !
L'article du Figaro n'est pas (très) intéressant, parce que pas (du tout) original et assez peu cohérent. Je ne me place pas du tout sur le plan du contenu. Voir Maurice Levy, Jean Michel Billaut, Pascal Salins et notre représentation nationale.

GVTC

Le seul problème est que Salin disait strictement la même chose en 81 avant l'élection de Mitterrand.
Va falloir qu'il change de registre sinon ça va finir par faire rengaine et ne pas apporter beaucoup d'eau au moulin de la pensée gauloise.

billaut

Merci Nick pour cette précision importante... Le Jack Daniels n'est pas en effet un wisky... En plus je ne l'aime pas beaucoup... Ma petite constitution ne résiste pas à ce truc réservé aux cow-boys trés aguerris...
La personne en question - ce n'est pas moi - racontera peut-être un jour son entrevue à Matignon... Cette personne ne travaille pas dans une entreprise publique... mais il n'y a pas besoin de travailler dans une entreprise publique pour se faire remonter les bretelles par les membres de l'élite en place... Et je ne souhaite à personne la chose... Car même dans une démocratie ce sont des choses qui arrivent...
Pour répondre à GVTC... notre situation date de trés longtemps... Donc je ne vois pas pourquoi Salin changerait de registre pour faire plaisir à certains...
En classant mes bouquins et vieux papiers je viens de retrouver un vieil exemplaire du journal de l'atelier dont j'étais le rédac chef... (mars 1997)... J'avais intitulé mon édito "De la société industrielle à la société de l'information : l'élite française est elle bien adaptée pour nous faire traverser le "grand passage" ?.. Certes cela ne date pas de la première élection de Miterrand... mais déjà en 95/97 je sentais que notre élite qu'il m'arrivait de côtoyer de temps à autre, n'avait pas le feeling pour... et je pense d'ailleurs qu'elle n'en veut pas de cette soicété de l'information... devinez pourquoi ?

Joseph

"On aimerait que ce genre de reflexion ne circulent pas trop?"
demande Greg | August 8, 2005 12:06 PM

Au contraire, ça clarifie le débat et ça cristalise les positions. Dieu (la démocratie) y retrouvera ses petits en 2007...

Seront-ce "les frustrés" qui feront prévaloir leurs aspirations où les "libérateurs" ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Pub

Googlez-moi:


Stats