Le broadband a un avenir dans votre maison !
Je prendrais bien quelques nanofoods en entrée...

Tregouet for President !

"Si gouverner c’est prévoir et anticiper, alors la question d’un réseau optique desservant chaque foyer mérite de faire l’objet d’un grand débat national si nous voulons que notre pays, qui a déjà raté bien des trains technologiques majeurs, par frilosité, conservatisme et vision à court terme du futur, puisse être dans 10 ans en tête de la compétition numérique mondiale".

Que voilà une déclaration intéressante ! C'est la conclusion de l'éditorial de la dernière lettre du sénateur honoraire René Trégouet (il n'est plus sénateur)... C'est à lire (ici).
René Tregouet est probablement le seul politique français ayant une grande vision de l'avenir sous tout ses aspects; et qui plus est, n'hésitant pas avec sa bonhommie habituelle, à mettre les pieds dans la basse-cour politicienne gauloise... (je l'ai déja entendu dans quelques conférences dire les ses quatre vérités à quelques élites francetélécommiennes...)
Et à chaque fois que je le rencontre, je l'aborde avec cette injonction "Tregouet for President"... Et à chaque fois il me répond : "Chut, Monsieur Billaut, on pourrait vous entendre !"...
N'empêche qu'il a raison le père Tregouet... Nous avons de bons ingénieurs, nous avons de bons créatifs, nous avons des jeunes qui en veulent, et malgré cela, notre PIB ne dépasse pas les 2%/an, et notre taux de chomâge reste accroché aux 10%. Et cela depuis presque 10 ans... Alors que les autres font mieux...
Notre pays gl@ndouille... La faute à qui ?
Nos politiques ? (moins cela bouge et plus on est content !), notre l'élite énarchique et polytechnicienne ? (élite clanique arrogante vivant en circuit fermé, marquant peu d'appétence pour la chose technologique..), nos capital risqueurs ? (qui préférent laisser leur argent dans les Caisses d'Epargne ? ), nos apparatchiks de tout poils qui peuplent nos administrations (n'est pas le Manant ?), à nous-mêmes le brave peuple, qui critiquons, râlons, grand spécialiste du yakafokon, qui attendons notre bonheur sur terre de l'Etat  (et donc de son élite), un peu paresseux sur les bords, qui n'avons pas non plus une vision des choses qui se passent dans le grand monde (est-ce que cela nous intéresse au fait ?) ....
Y'a en marre. Quel gâchis ! Il serait temps de se bouger... Et un grand projet à la Tregouet dynamiserait sinon l'établishment bétonneur, en tout cas nos jeunes ingénieurs, nos créatifs, etc... Cela leur donnerait au moins une raison de rester... et de mouiller leur chemise avec ardeur...
Ce qui créerait quand même pas mal d'emplois, et surtout mettrait sur les rails un nouvel écosystème... Car il ne faut pas se leurrer, notre système actuel n'ira plus bien loin maintenant... Il arrive en bout de course.. Financement des retraites, des dépenses de santé, la violence, l'éducation (on fabrique de bons ingénieurs, mais aussi quelque 7 à 10 %  d'illétrés)... On vit une début fellinien de quelques chose...
Bref, un Blair qui va nous obliger à remettre en question des choses que l'on acceptait parce que c'était la coutume comme cela depuis la nuit des temps, un Tregouet qui encore bien vert, devrait créer un e-p@rti (Sénateur : si vous créez un truc dans ce genre là... vous aurez besoin, je pense,  d'un chauffeur de voiture : je conduis très bien...)..

Au fait : Sarko, il en pense quoi de tout cela ? Quand aux socialistes : z'ont l'air d'être ailleurs...
Et vous, qui me faites l'honneur de lire mes petits billets, vous faites quoi ? Pourquoi vous ne commencez pas à e-houspiller vos élus ? Envoyez leurs donc un mail avec la référence au texte du sénateur (dans le tas y'a en a bien qui lisent leurs mails...). Recommencez chaque matin avec votre petit café... Bougez-vous...
En parlant de bouger, je vais y aller, Madame Billaut vient de me skyper pour le dîner (elle est au rez de chaussée... je suis dans mon grenier, avec les baffles à fond : je teste par faveur spéciale de Real Networks : Rhapsody. Pas mal, pas mal... Payer un abonnement mensuel et avoir toute la musique du monde en streaming : plus de CD à acheter et à gérer, plus de fichiers à télécharger, tout est sur le serveur de Real... Un vrai bonheur de réentendre les oldies de Radio Caroline . Encodage d'assez bonne qualité, mais quelques bufferisation de temps à autres... Ah, si nous avions du TRES haut débit...

Commentaires

Jacques Froissant (Altaïde)

Complétement d'accord Jean-Michel.
Tregouet est un vrai entrepreneur qui a monté au fin fonds des Monts du Lyonnais des start-up technos. Je recrutais pour l'une d'entre elles, il y a 10 ans et parti de rien cette société était devenue une référence dans son secteur (les onduleurs). L'actionnariat était sous un modèle très original pour une start-up : une SCOP (sorte de coopérative ouvrière)! J'imagine la tête d'un venture aujourd'hui si une start-up venait les voir avec un statut de Scop !!

jean-pierre pellegry

Comment ne pas être d'accord quand on est soi même un jeune (enfin récent !) e-entrepreneur !
Mais quel travail à faire derrière ! quand la majorité de nos maires n'ont pas compris que leurs administrés étaient aussi des e-citoyens. Combien de mairies ont un site internet en Aquitaine ? Une infime minorité et encore trouve-t-on principalement dans le lot des sites statiques mis à jour tous les 36 du mois.
Pire, c'est la quasi unanimité des sites de nos PME qui se présentent, comme le décrit JM Yolin, comme des sites zombies qui ne servent pas à grand chose pour le développement de l'entreprise. Elégamment on appelle ça des sites "cartes de visite", vendus comme des contrats d'assurance vie, à l'arraché, et qui n'offrent aux chefs d'entreprises que le moyen de se déculpabiliser en étant "présent sur le net".
Lorsque j'ai créé ipharos il y a quelques semaines j'ai rencontré trois experts comptables.
Le premier m'a vanté la possibilité de lui demander des conseils par e-mail. Lorsque je lui ai demandé son adresse il a du téléphoner à son collaborateur qui ... ne l'avait pas non plus.
Le second a un site web depuis 3 ans mais ne se souvient pas de l'adresse !
Le troisième pense que ce n'est pas utile !
Tant mieux je devrais avoir du boulot ... mais le pire c'est que je dois commencer par convaincre qu'un site internet c'est réellement utile pour le développement d'une organisation. Ca je ne l'avais pas prévu ! pas à ce point.

billaut

Scop : que voilà un joli nom.. je vais regarder ce dont il s'agit...
Pour Mr Pellegry : nous sommes des évangélistes d'un genre nouveau... si l'on peut dire... des espèces de Tintin au pays des Soviets...
Vous êtes jeunes dites-vous ? Et bien figurez vous que j'ai rencontré la semaine dernière l'un de mes anciens collègues de Paribas... A la retraite... Et bien ce monsieur, qui a gardé une pêche d'enfer, a créé sa start-up pour mettre en place des choses amusantes liées au sans fil... Par exemple pour payer son parking dans les villes... Comme quoi, nos papies et nos mamies ont envie - pour certains - que l'on ne les mettent plus à la poubelle...

David Latapie

Hormis pour son projet de taxation des ordinateurs sous prétexte que l'on peut regarder la télé avec, j'aime bien ce sénateur et, celà va sans dire, j'approuve votre texte.

Mrique

Bonjour,
ma femme travaille pour le syndicat des scop rhones alpes, et comme c'est un statut que je trouve génial, je l'ai fait plancher pour répondre rapidement à vos interrogations : voici ce qu'elle m'envoi.

Scop cela signifie société coopérative de production. C'est un statut juridique d'entreprises qui pratiquent un mode de gouvernance particulier :
- les associés sont forcément des salariés : ils détiennent obligatoirement la majorité du capital et des droits de vote,
- ces entreprises respectent les grands principes de l'économie sociale et solidaire, par exemple un associé ne vote pas en proportion du capital qu'il détient mais selon le principe 1 associé = 1 voix
- enfin la redistribution du résultat est également toute particulière puisque l'ensemble des salariés de l'entreprise se répartissent au moins 25% des bénéfices,
Bref un monde à part ! Pour en savoir plus : www.scop.org

PS : les unions régionales des scop sont là pour vous aider à monter vos scop, vous pouvez appeler Michel, le chef de ma femme (!), au 04 78 53 08 06
amicalement
mrique

PB

A propos de croissance du PIB : le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté aux Etats-Unis a crû de 40 % lors des dix dernières années (1995 – 2005). Cherchez l'erreur !
C'est une société dont on vante l'économie en croissance. Mais à quel coût ?

billaut

Merci pour Mrique pour ses infos sur les SCOP... voila une bonne piste de départ ...
Et pour PB : oui c'est vrai... mais cela doit etre la même chose chez nous... et ce que je crains : c'est que cela empire... comme nous vivons au-dessus de nos moyens (dixit notre ministre des finances) dans 10 ans ou 20 ans la situation risque d'être très grave avec la faillite du modèle gaulois... et quand le gaulois en a marre : on sait ce qui se passe...

le_manant

Chuuuuuuuut, Jean Michel, je me suis mis à travailler (à 10 jours de mes vacances) ;-)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)