Ma Photo

Abonnez vous à mon blog (email ou RSS)

Liens

Blog powered by Typepad

« Tregouet for President ! | Accueil | Exalead : une grande première ? »

Commentaires

Boris Perchat

Personnellement, je n'aime l'idée de prendre quelques nanofoods en entrée M Billaut...

Une conférence Nanofoods en Hollande ? C'est aussi de ce pays que partent des milliers et des milliers de fleurs de toutes variétés chaque jour à travers l'Europe. Des fleurs coupées cultivées de façon "industrielle" -qui n'ont sûrement pas vu la lumière du jour- et qui généralement n'ont pas une durée de vie très longue une fois achetées. Dans la grande surface commerciale du coin vous trouvez de telles fleurs. Pourtant il y a de petits producteurs de fleurs locaux chez lesquels vous pourriez vous rendre parce qu'ils font de le vente en direct à la production, des producteurs dynamiques qui utilisent également les nouvelles technologies dont l'internet pour vendre et faire valoir une qualité que les "industriels" de la fleur ne peuvent évidemment pas atteindre. Roses d'Antibes par exemple vend ses roses sur internet, des roses qu'elle cultive depuis 1925. Ils sont un très bon exemple que tradition et authenticité ne sont pas incompatibles avec les nouvelles technologies.

Pourtant leur avenir n'est pas totalement garanti. Les serres où poussent les roses peuvent être remplacées par du béton des promoteurs immobilier si Roses d'Antibes n'y prend garde.

Et en Hollande, les hangars qui abritent les fleurs coupées bon marché et qui semblent plus pousser sous la volonté d'un calcul financier que d'une passion du végétal connaissent-ils eux une menace ?

Oui me direz vous s'ils ne font pas appel aux nano-techs très prochainement qui seront en mesure de nous offrir des fleurs qui pourront durer des semaines sans flétrir ! S'ils n'ont pas recours aux nano-techs d'autres entrepreneurs le feront sûrement à leur place. Ce seront aussi de tels entrepreneurs coupés totalement de la terre qui seront en mesure de nous offrir des produits censés en venir, de la terre, et qui seront capables pour citer votre exemple M Billaut, tels des magiciens, de transformer de l'eau en un vin de renom ? Quelle aubaine pour eux mais aussi pour nous consommateurs ! Pourquoi s'embêter avec la Nature et ses "caprices" alors qu'avec une information bien placée nous pourrons reproduire ou manipuler ses fruits à volonté ?!

Mais est-ce cela que nous souhaitons ? Et puis surtout sommes-nous assez crédules ou pour croire que l'on peut à ce point manipuler et se substituer à la nature et au temps au point de les égaler et les surpasser ? Qu'en est-il de l'âme des produits ainsi conçus par nanotechnologie ? Un Saint Estèphe obtenu par nano-tech à partir d'une eau minérale n'est ce pas là une aberration. Je doute qu'en comparant les 2, l'un obtenu naturellement et l'autre par nano-tech, on puisse les trouver parfaitement identique. Et si cela n'est pas le cas justement, à quoi cela sert-il ? Et si cela s'avérait le cas, voulons nous mettre en péril les producteurs de vins ?

Les nano-techs sont une belle technologie a encadrer d'éthique au plus vite et ce n'est pas là une vision rétrograde mais une question de bon sens. Et bien sûr l'éthique n'empêche pas l'action. Donc si rien encore n'est tenté en France côté nano-tech, ou peu, qu'on puisse maintenant s'y engager avec bon sens.

C'est une évidence aujourd'hui que notre société n'a pas besoin de consommer PLUS mais MIEUX.

Une tomate qui n'a pas vu la lumière du jour pour pousser reste toujours une tomate après tout ... mais quelle tomate !

Nous avons presque oublié qu'une tomate "naturelle" c'est à dire, qui pousse dans la terre et sous la lumière du jour et qui connaît le strict minimum de manipulation humaine -biologique et génétique- a un autre goût et aspect que celles des étales de -certains- "super"marchés. Il en est de même BIEN SUR ET SURTOUT de ses qualités nutritives.

En oubliant progressivement la saveur "réelle" des produits de la nature nous préparons le terrain à la venue d'une nano-science toute prête à nous livrer des produits un cran plus haut dénaturés que leurs prédécesseurs... mais tellement plus commode à obtenir et tellement bon marché que l'entrepreneur sans conscience et le consommateur non informé devrait s'y ruer !

Et les politiques de notre pays en ne s'investissant pas dans le débat des nano-sciences participent à cette imminence.

Je ne suis pas pour que l'on prenne des mesures trop restrictives qui empêcheraient aux nano-technologies de se développer mais pour un développement raisonné de celles-ci, durable où les dimensions économiques, environnementales et sociales soient mises sur un pied d'égalité. Les nano-technologies ne sont pas un problème en soi, mais la façon dont nous allons les utiliser peut le devenir.

Francois Druel

Si vous avez encore une petite faim apres vos nano trucs, allez donc faire un petit tour sur le site de mon ami le Chef Simon (qui est du Nord, en plus).

Bon appétit !

Boris Perchat

Au fait voici le lien de Roses d'Antibes cité plus haut : http://www.roses-antibes.com

tao

rhaaa... je ne désespère pas de vous voir un jour questionner le "progrès" technologique...

tao (qui avait réservé NanoFood 2005 mais a du annuler :-( grrr..

xwilly

Pour le questionement sur le progrés technologique avec les nanofoods, trés bon article du guardian :
http://observer.guardian.co.uk/foodmonthly/story/0,9950,1214918,00.html

Qui montre le pour et le contre de la nanofood, ainsi que la vision des gens de l'industrie.

L'article était en lien avec le post de Roland Piquepaille (trés bon blog au passage).

jdautz

Finalement, les vieux livres de science-fictions avaient quelquepart plus souvent souvent raison que les "prévisionistes". Malheureusement cela dans les dérives possibles les plus inquétantes...

Il me parait urgent de mettre des matières comme la philosophie, les sciences sociales ou l'éthique au programmes des toutes les écoles à tous les niveaux de formation.

Si l'humanité est incapable de se penser elle même et de prendre du recul, elle ne sera jamais qu'un bateau à la dérive se cognant aveuglément à tous les obstacles, incapable de réagir autrement que trop tard au pied du mur, et causera certainement sa propre perte.

billaut

@jdautz...
pesonnellement je pense que l'Humanité ne sait pas où elle va... (appelons cela dérice si vous voulez)...
Lisez "effondrement" de Jared Diamond... et regardez pourquoi quand les Européens sont arrivés sur l'ile de Paques il n'y avait plus personne alors que d'immenses statues avaient manifestement été dressés par des humains...
Dérive, dérive...

Elodie

C'est fou qu'a l'heure de la prise de conscience écologique on parle de nanofood, on marche vraiment sur la tete et cela montre surtout une fois de plus l'immaturité de l'humain. C'est une belle avancée, il ne faut pas tout voir tout en noir mais c'est l'humain qui joue une fois de plus au petit chimiste avant que les politiques aient le temps de réagir...

Billaut

@Elodie..
ha ! ma p'ôve dame si vous saviez... les nanos certes, mais il y a aussi la biologie de synthèse qui va encore plus loin, les robots hmunanoides... et j'en passe...
le probleme voyez vous c'est que le commun des mortels n'est pas informé... DOnc il va se réveiller un jour... et là...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Pub

Googlez-moi:


Stats