« mai 2005 | Accueil | juillet 2005 »

Alors, les Gaulois, on se bouge le popotin ?

Y aura-t-il un sursaut dans ce pays qui s'enfonce tout doucettement dans le marasme ?

1/ Christian Blanc part en guerre contre notre classe politique dans son ensemble... classe qui, selon lui ... "est largement incompétente ou inconsciente " (à mon avis les 2)... Je suis assez d'accord avec lui, mais je ne suis pas très content d'apprendre que j'ai voté pour des incompétents... (malheureusement on ne m'en a pas présenté d'autres... tant qu'il y aura ce régime des partis pour se faire élire dans ce pays...).
Monsieur  Blanc vient d'ailleurs de déposer un projet de loi sur l'innovation sur le bureau de l'Assemblée Nationale... (merci de noter que je ne roule pour personne - à part Madame Billaut naturellement...mais il semble qu'elle n'ait guère l'intention de se présenter au suffrage universel).

2/ Mr Loos, notre Ministre Délégué à l'Industrie va créer un Comité de pilotage du TRES haut débit... (voir Neteconomie)... Pour le fixe et le mobile... Mais que voilà quelque chose d'intéressant ! Là je suis bien content... Pau va faire probablement quelques émules... Mise en place du Comité en Septembre (de cette année...) ... Laissons passer les vacances... On est en France que diable !
Loos a déjà commandé une étude à l'Idate sur ce thème (remise qui est prévue pour la rentrée 2006..)... Cela fait un peu beaucoup à mon avis.... Mais ne chicanons pas... Il devient politiquement correct désormais de causer dans les dîners en ville de l'après ADSL et de la fibre... Donc on va s'y mettre... Et si vous voulez tester des applications pour le très haut débit, ben allez donc à Pau : il y a ce qu'il faut pour vous préparer pour le grand débit que vos clients auront... bientôt ...

3/ Notre coopérateur de télécommunications hollandais sera à Paris vendredi 8 juillet...
Si vous voulez monter une coopé fibre/wimax dans votre coin...

4/ Je confirme ce que j'ai déjà dû écrire dans ce blog : cela bouge... Le gaulois se réveillera-t-il  ? Boostera-t-il son élite ?


Asimo : éducateur !

Le célèbre robot de Honda, Asimo (Advanced Step in Innovative Mobility) devient éducateur !
Et enseigne la sécurité à de jeunes gamins américains... Je vous conseille de regarder le film qui a été fait ici (format Quicktime).

Si vous êtes un éducateur (un vrai - enfin de type Homo Sapiens Sapiens..) vous pouvez commander un DVD qui met en scéne Asimo dans son rôle d'éducateur en matière de sécurité (à mon avis il faut résider aux US pour recevoir ce DVD - le formulaire est ici). Et vous allez utiliser ce DVD pour montrer aux éléves de votre classe... Le fin du fin, ASIMO (et Honda) remettent un diplôme aux éléves qui ont suivi le cours.. (en fait le prof sapiens sapiens imprime un document PDF - la signature d'ASIMO est toute simple...)...Asimofreeeduca2

Trés intéressant tout cela... Et donne à réfléchir...

Il me semble que Honda, qui est certainement  le plus avancé dans ce domaine au Japon et dans le Monde,  entreprend une campagne d'évangélisation tout azimut aux USA sur ce nouveau marché : celui des robots humanoïdes... "Les robots c'est gentils, et en plus cela peut nous apprendre beaucoup de choses"... Et aider le personnel enseignant (le vrai...) à éduquer nos chères têtes blondes...
Honda a déjà fait entrer son Asimo chez Walt Disney... Maintenant dans l'école avec ce DVD (Asimo est encore trop cher pour le mettre partout... )...
Prochaine étape ?
Les Japonais ont le temps... Mais ils ont une stratégie qui est déjà bien définie sur les 50 ans à venir...


Une télé dans... vos lunettes !

C'est Afflelou qui va être content...  avec l'apparition du "mobile video market"..  2 sociétés : Kopin (fabricant d'écran pour pour des produits électroniques utilisés en mobilité) et Scalar Corp (société japonaise fabricant du CyberDisplay 180 K ) viennent d'annoncer "the ultimate gadget" :  la vidéo dans la lunette... Koppic_viewimage
Vous adaptez sur une paire de lunettes Teleglass (c'est le nom du bidule complet) sur l'oeil droit ou gauche : et hop ! vous regardez en mobilité de la vidéo venant d'un DVD portable, d'un téléphone sans fil, d'un PDA wifi/wimax, d'une caméra digitale, etc... Teleglass vous crée en effet un écran virtuel situé à 2 mètres de votre oeil, avec une diagonale de l'ordre de 50 centimètres.

De plus l'autre oeil est libre si l'on peut dire... Ce qui vous évitera de vous emplafonner sur un lampadaire ou une autre personne en regardant votre télé...
Tout cela est permis par le CyberDisplay 180K de Scalar.
C'est en fait un écran à base de nanotechnologies d'une diagonale d'un demi-centimètre à matrice active (AMLCD pour les spécialistes). Résolution de 800 par 225 (180.000 pixels). Et le tout pèse ... 5 grammes. On en n'en sait pas plus pour l'instant... Disponibilié ? Prix ?
Attendons...Kopin01


Exalead : une grande première ?

La société française Exalead vient d'annoncer pour quelques "happy few" son "desktop research"...
Que je viens de télécharger à l'adresse ici. Normalement cela sera disponible le 1er juillet, mais pour vous : exception...
Je l'ai téléchargé, mais je ne l'ai pas encore utilisé consciencieusement... Ce que je compte faire d'ici peu... En tout cas cela semble de bonne facture...En attendant, vous trouverez quelques premières analyses ici par Gilles Balmisse...

Alors allez-vous me dire : elle est où la grande première ?
Et bien cette société, à ma connaissance, est la première en France pour avoir organisé une "confblog"...  A savoir une conférence "de presse" uniquement pour blogueurs... Et oui. Cela vient de sortir. Et c'est un peu la reconnaissance professionnelle du phénomène blog dans notre pays... Ils étaient une petite dizaine l'autre soir à venir écouter les explications des responsables de cette société....
Initiative intéressante à mon avis... Cela commence en effet à se faire assez couramment aux Etats-Unis, où les sociétés organisent des confblogs professionnelles régulièrement... (le mot confblog est de moi, je pense... et je le lègue bien volontiers à la postérité, si vous le trouvez parlant et utile - mais peut-être faudrait-il en causer à la commission des mots/néologismes ?...)
A noter qu'Exalead n'a pas jugé utile de mélanger des journalistes traditionnels, et des blogeurs. "Nous avons fait la conférence de presse traditionnelle avant notre confblog, mais je pense que la prochaine fois nous ferons d'abord la confblog". Dixit la reponsable marketing. "Les blogueurs spécialisés - continue-t-elle- sont généralement plus pointus et plus influents dans leur sphére respective..."
Idée ?...  Pourquoi une société de relations presse ne met-elle pas au point une liste de blogueurs par théme d'intérêt ? (nouvelles technologies, finances, agriculture, politique, etc...). Pour permettre aux entreprises d'organiser facilement leur confblog ? Ainsi qu'aux organisateurs de conférence traditionnelle de tout poils ?
Par ailleurs nous sommes en France, pays où tout est codifié.. Ne pourrait-on pas à l'instar des journalistes normaux, créer une carte de blogueur professionnel ? Qui permettrait d'obtenir les mêmes avantages (fiscaux notamment - je crois que c'est encore en usage ?) que les journalistes ? (On ne se refait pas : les avantages acquis ..  Voilà un truc qui a de l'avenir...réclamer la RTT pour blogueur, les 35 heures, notre ami Loic Lemeur - je pense à sa santé - en aurait bien besoin, etc...)
Créer une amicale ? une association ? En tout cas on pourrait démarrer entre blogueurs de bonne volonté...
Bon, ce que j'en dis...
En tout cas je m'inscris à la société des autblogs (auteurs blogueurs..)... Dés qu'elle existe...

PS. Exalead pour montrer ce qu'il sait faire a indexé des pages web... Il y en a déjà plus d'un milliard (faut trouver l'application sur le site...). Il y en aura plusieurs milliards en fin d'année... Mais Exalead ne voudrait pas se poser en frontal de Google : "Nous n'avons pas le même métier"... Sauf que Google a aussi un "deskstop research". Et si Exalead était retenu pour le Google Européen? Mais aprés le non, et le début de la pause européenne, on se demande bien où en est cette affaire...


Je prendrais bien quelques nanofoods en entrée...

On n'arrête pas le progrès : c'est bien connu...
Ainsi vient de se tenir en Hollande à Wageningen (la "foodvalley") la première conférence sur les nanofoods (Nano4food). Conférence organisée par l'Université de Wageningen et la société Cientifica (consultants en nanos). Une petite centaine de participants venant de l'industrie alimentaire, des scientifiques, etc...
Plusieurs thèmes on été traitées : comment les nanomachines (nanasensors, diagnostics machines, nanocapsules,...) peuvent aider à améliorer la qualité sous toutes ses formes des aliments traditionnels, comment modifier à volonté un aliment en fonction de ses goûts ? (j'achète une bouteille d'eau de Vittel et en j'en fais quelque chose comme du Saint Estèphe 1906...). Enfin pourra-t-on se nourrir à terme grâce à des nano-aliments ?
Mais grande question débattue lors de ce colloque : comment va réagir José Bové ? (il ne doit pas être informé..). Trêve de plaisanterie : comment va réagir l'opinion ?
Malgré cela, le marché des nanofoods devraient être d'une vingtaine de milliards de $ en 2.010...
Vous trouverez une bonne synthèse de cette conférence sur le blog de Roland Piquepaille (en anglais), et un article des plus intéressants ici de l'Observer en Angleterre... (cité dans le post de Roland)...
Remarquez, si on se lance dans les nanofoods, on n'aurait plus besoin à terme des aliments traditionnels produits par nos agriculteurs, et donc de la Pac (Blair aurait donc raison ?).  Et avec cet argent, Tregouet pourrait financer un programme fibre optique pour chaque maisonnée gauloise... CQFD.
Et oui, ma p'ove dame, les choses changent..
Au fait, aucune société française représentée à ce colloque. Y'a pas que Bové qui n'était pas au courant...


Tregouet for President !

"Si gouverner c’est prévoir et anticiper, alors la question d’un réseau optique desservant chaque foyer mérite de faire l’objet d’un grand débat national si nous voulons que notre pays, qui a déjà raté bien des trains technologiques majeurs, par frilosité, conservatisme et vision à court terme du futur, puisse être dans 10 ans en tête de la compétition numérique mondiale".

Que voilà une déclaration intéressante ! C'est la conclusion de l'éditorial de la dernière lettre du sénateur honoraire René Trégouet (il n'est plus sénateur)... C'est à lire (ici).
René Tregouet est probablement le seul politique français ayant une grande vision de l'avenir sous tout ses aspects; et qui plus est, n'hésitant pas avec sa bonhommie habituelle, à mettre les pieds dans la basse-cour politicienne gauloise... (je l'ai déja entendu dans quelques conférences dire les ses quatre vérités à quelques élites francetélécommiennes...)
Et à chaque fois que je le rencontre, je l'aborde avec cette injonction "Tregouet for President"... Et à chaque fois il me répond : "Chut, Monsieur Billaut, on pourrait vous entendre !"...
N'empêche qu'il a raison le père Tregouet... Nous avons de bons ingénieurs, nous avons de bons créatifs, nous avons des jeunes qui en veulent, et malgré cela, notre PIB ne dépasse pas les 2%/an, et notre taux de chomâge reste accroché aux 10%. Et cela depuis presque 10 ans... Alors que les autres font mieux...
Notre pays gl@ndouille... La faute à qui ?
Nos politiques ? (moins cela bouge et plus on est content !), notre l'élite énarchique et polytechnicienne ? (élite clanique arrogante vivant en circuit fermé, marquant peu d'appétence pour la chose technologique..), nos capital risqueurs ? (qui préférent laisser leur argent dans les Caisses d'Epargne ? ), nos apparatchiks de tout poils qui peuplent nos administrations (n'est pas le Manant ?), à nous-mêmes le brave peuple, qui critiquons, râlons, grand spécialiste du yakafokon, qui attendons notre bonheur sur terre de l'Etat  (et donc de son élite), un peu paresseux sur les bords, qui n'avons pas non plus une vision des choses qui se passent dans le grand monde (est-ce que cela nous intéresse au fait ?) ....
Y'a en marre. Quel gâchis ! Il serait temps de se bouger... Et un grand projet à la Tregouet dynamiserait sinon l'établishment bétonneur, en tout cas nos jeunes ingénieurs, nos créatifs, etc... Cela leur donnerait au moins une raison de rester... et de mouiller leur chemise avec ardeur...
Ce qui créerait quand même pas mal d'emplois, et surtout mettrait sur les rails un nouvel écosystème... Car il ne faut pas se leurrer, notre système actuel n'ira plus bien loin maintenant... Il arrive en bout de course.. Financement des retraites, des dépenses de santé, la violence, l'éducation (on fabrique de bons ingénieurs, mais aussi quelque 7 à 10 %  d'illétrés)... On vit une début fellinien de quelques chose...
Bref, un Blair qui va nous obliger à remettre en question des choses que l'on acceptait parce que c'était la coutume comme cela depuis la nuit des temps, un Tregouet qui encore bien vert, devrait créer un e-p@rti (Sénateur : si vous créez un truc dans ce genre là... vous aurez besoin, je pense,  d'un chauffeur de voiture : je conduis très bien...)..

Au fait : Sarko, il en pense quoi de tout cela ? Quand aux socialistes : z'ont l'air d'être ailleurs...
Et vous, qui me faites l'honneur de lire mes petits billets, vous faites quoi ? Pourquoi vous ne commencez pas à e-houspiller vos élus ? Envoyez leurs donc un mail avec la référence au texte du sénateur (dans le tas y'a en a bien qui lisent leurs mails...). Recommencez chaque matin avec votre petit café... Bougez-vous...
En parlant de bouger, je vais y aller, Madame Billaut vient de me skyper pour le dîner (elle est au rez de chaussée... je suis dans mon grenier, avec les baffles à fond : je teste par faveur spéciale de Real Networks : Rhapsody. Pas mal, pas mal... Payer un abonnement mensuel et avoir toute la musique du monde en streaming : plus de CD à acheter et à gérer, plus de fichiers à télécharger, tout est sur le serveur de Real... Un vrai bonheur de réentendre les oldies de Radio Caroline . Encodage d'assez bonne qualité, mais quelques bufferisation de temps à autres... Ah, si nous avions du TRES haut débit...


Le broadband a un avenir dans votre maison !

Je suis (de loin) la technologie du CPL depuis le début...
Jusqu'à présent : bof !... J'ai eu quelques matos en test pour chez moi : pas concluant (en plus mon réseau électrique est un peu pourri : il a plus de 50 ans... mais Madame Billaut a décidé d'y remédier.. un de ces jours).. Donc difficile de savoir si la techno est au point ou si mon réseau est out...
Mais dans le domaine des "nouvelles" technologies faut jamais conclure hâtivement... On ne sait jamais... faut être prêt à toute éventualité... Donc l'humilité est de rigueur...( cela n'est guère naturel chez l'homo sapiens sapiens , mais avec un peu d'entraînement...)
Donc je me suis entraîné, et bien, j'ai bien fait...
Hier en effet, malgré le trés gros orage sur Paris, bravant grêlons et les 10 cm de flotte dans les caniveaux,  je suis allé à une présentation du CPL de la société allemande DEVOLO chez son responsable français - belle maison à Meudon et complétement équipée d'un réseau Ethernet sur le réseau électrique -...
Et ben, bluffé le papy Billaut.. Absolument admirable (merci de noter que je n'ai aucune action dans cette société). Nos amis allemands ont bien fait les choses... Qui plus est, les "plugs" à mettre dans les prises électriques sont très design...
Bref, le responsable français (merci à son épouse pour les petits fours exquis..), avait installé un modem ADSL connecté sur l'extérieur et faisant le lien avec le réseau Ethernet de la maison sur le réseau électrique... 85 megas "best effort" en interne (200 megas en mars 2.006 - 1 giga plus tard). Avec un PC serveur gérant le média serveur de la maison : musique, vidéo... etc...

Allez faire un tour sur le site de Devolo : vous y trouverez une description compléte des différents "plugs" : ceux du 14 megas, ou du 85 megas, ceux disposant d'un hot spot wifi (trés pratique pour le jardin), les "plugs audios" (à condition d'avoir des enceintes actives connectées sur le plug, vous pouvez écouter vos play lists stockées sur votre serveur de la maison dans n'importe quelle piéce)... De même pour la vidéo.. Vous pouvez stocker sur le serveur des Divx ou autres et les voir un peu partout, à condition d'avoir une setup box connectée entre le plug et l'écran...
Et naturellement un accès internet partout...
Bref, tout cela me paraît intéressant... Vous pouvez acheter les plugs sur plusieurs sites de vente on line... Et la grande distribution ne va pas tarder...Devolo
Quelques remarques...

1/ Devolo apporte ce qu'il manquait pour faire un home média center . A savoir un réseau à très haut débit sur le réseau électrique. Donc sans recâblage (inutile de vous dire que si je propose à Madame Billaut de "mettre des fils" un peu partout chez moi, je vais entendre causer du pays... J'ai mis un routeur Wifi, mais cela ne passe pas partout...)
2/ Devolo est astucieux... Rajouter le Wifi, l'audio, la vidéo sur un plug... d'autant plus qu'il y a une entrée son sur les plugs adhoc...
Bref du beau boulot...
3/ il me semble que le CPL est en train d'acquérir ses lettres de noblesse...  en indoor...
En outdoor, cela ne semble pas encore complétement au point...
4/ le CPL type Devolo à 200 mégas l'année prochaine va peser sur le marché du TRES haut débit : avoir de TRES haut débit en interne chez soi, et pas sur le l'Internet ? Les gens ne vont pas comprendre...

Tout cela va dans le bon sens...

Je pense que Devolo va me prêter quelques uns de ses plugs pour tests chez moi... Si cela fonctionne sur mon réseau électrique pourri... Je vous en recause...


2 €/vache/jour = I fibre à la maison en 1 an...

Notre ami Blair ne va pas lacher prise dans l'espèce de psychodrame européen qui se joue actuellement... et c'est peut-être heureux...Qui sait ?
Le Premier Ministre anglais s'est ainsi adressé directement aux Allemands par l'entremise du journal Bild (d'ici à ce qu'il s'adresse aux Gaulois dans un journal à grand tirage, il n'y a pas loin...)...
"L'argent européen pour les emplois - et le futur - et pas pour les vaches..." Voilà ce qu'il dit, le Blair...
"Il faut investir dans l'innovation et l'instruction, au lieu de subventionner chaque vache avec 2 €/jour..."
2 € par jour = 730 € par an... C'est en gros le prix d'installation par abonné d'un réseau optique sur un territoire...
Remarque idiote allez vous dire ? Peut être...
Je ne connais pas grand chose à la Pac (mais je vais me renseigner... combien de vaches en France ? en Europe ? Y a-t-il sur-production ? Si oui à quelle hauteur ?... si quelque spécialiste peut nous faire une petite synthèse...)
Il me semble que l'Europe (et la France) sont à la croisée des chemins... l'ancien monde contre le nouveau...
Je l'ai bien vu lors des 25 ans de l'Atelier la semaine dernière (où ma modestie naturelle en a pris un coup : because on m'a fait une standing ovation... si,si... - mais ne dites rien à Madame Billaut : elle croit que je travaille dans une banque...). L'Atelier avait organisé à cette occasion une réunion contadictoire entre Mats Gardiner, le patron de Google France (genre cow-boy égaré de Tombstone) et Jean Noel Jeannenay de la Bibliothèque de France (genre petit marquis égaré de Versailles...)... L'ancien contre le nouveau : 2 mondes qui s'opposent et ne peuvent se comprendre. Car c'est une question de pouvoir. L'un défend son beefsteak et son élite, l'autre veut lui prendre (le steack) et devenir la nouvelle élite... Emperors versus barbarians... Cela a toujours été comme cela chez les Homo Sapiens Sapiens... (je ne vais pas bloguer sur cette réunion, car je sens que je pourrais dire de grosses bêtises...)
Mais revenons à nos moutons... Pardon, à nos vaches...
Ce qui est sûr, c'est que les agriculteurs Français vont regretter le non du pays à la Constitution Européenne.
Mais si cela peut nous mettre sur la voie du TRES haut débit... Car c'est avec ces infrastructures que l'on va créer les emplois de demain... A toute chose malheur est bon... (et si j'avais su, j'eusse peut-être voté non... enfin attendons la suite des événements...).

Au fait, j'ai appris que c'est notre EDF national qui fournissait l'électricité du 10 Downing Street... Par contre il est interdit aux producteurs d'énergie anglais de vendre de l'électricité en France...
Faudrait peut-être lui couper le courant au Blair ? Histoire de voir s'il fera appel à un plombier polonais...


Google se lance à l'assaut de Visa ?

Notre confrère, le Wall Street Journal US, fait état dans son édition du 20 juin 2005, du projet de Google de se lancer dans le paiement on-line "de type Paypal"... Le lancement, aux dires de certains, serait imminent, et une société a été créée : la Google Payment Corp... (merci à François Druel de m'avoir informé).
Je rappelle que Paypal a été racheté au prix fort par e-bay il y a quelques mois (1,4 milliard $ si je me souviens bien). Google arrive avec son wallet : confrontation avec e-bay, mais peut-être aussi avec d'autres...
Personnellement, je pensais bien que Google se lancerait dans le paiement un de ces jours, mais je pensais qu'il s'attaquerait d'abord à la téléphonie IP, avant le paiement. Cela me paraissait plus logique : le paiement est -comment dire - un plus gros morceau que la téléphonie.
Comme quoi, on peut se tromper...
On ne sait pas trés bien aujourd'hui si le wallet de Google sera plus évolué que celui de Paypal...  Paypal est un système qui s'appuie sur l'empire des émetteurs de cartes... Mais on peut se demander si Google n'ira pas plus loin. Et pourquoi pas : créer sa banque ...
Je ne le pense pas, en tout cas, pas dans un premier temps... Certes Google a un capital de confiance/sympathie plutôt fort auprès de tous les internautes du monde. Et peut-être plus fort, toutes choses égales par ailleurs, que les internautes auprès de leur banque traditionelle... Google sait par ailleurs manier des masses énormes d'informations dans tous les sens, à des prix trés bas je pense...
Mais je ne sais pas trop si vous accepteriez de faire virer votre salaire chez eux.. (beau sondage à faire ?)...

Microsoft avait déjà essayé de se frotter au système bancaire américain il y a une petite dizaine d'année, avec le rachat projeté de la société Intuit pour 2,4 milliards de $ (Intuit avait un logiciel de gestion de finance personnelle dénommé Quicken, très utilisé par les Américains, et qui faisait de l'ombre à Money). Gates qui voulait par là fédérer les banques et qui se répandait à l'époque avec sa célèbre formule "the world need banking, but no bankers" a du plier les gaules. Les lobbies ont fonctionné à fond, et le gouvernement américain (Clinton) lui a interdit de réaliser cette opération... "en tout cas pas mainentant" lui aurait-on dit... (faudra que je vous raconte un jour dans un conte de l'internet mon entrevue avec Gates à ce sujet...)...
Bref, Google continue sa stratégie de rouleau compresseur (il n'y a pas que Mr Jeanneney qui va râler...)...
Google s'attaque maintenant au nerf de la guerre, donc aux choses sérieuses.... La numérisation des livres à la Google ou à la Jeanneney n'est qu'une petite escarmouche de banlieue...

Faisons un peu de science fiction (il paraît que l'on aime bien cela dans le monde financier...)
Supposons que Google lance une banque aux normes américaines, européennes, et tout et tout... Bref en toute légalité.  En cassant les prix (effectivement si tout est on line...). Supposons que les internautes y adhèrent en masse... Que se passe-t-il ?

Comment vont réagir les banquiers traditionnels ? les gouvernements pris à revers par leurs citoyens ?
Il y a de quoi mon cher Jean François Susbielle d'écrire un beau roman de e-politique fiction comme vous savez les faire (j'espère que vous avez tous lu "la morsure du dragon" de JF Susbielle... ou pourquoi la Chine interdit Windows sur son territoire....)
Mon Dieu, qu'est ce que l'on était tranquille avec notre Minitel...


Kees Rovers à Paris

Je vous avais présenté il y a quelques temps la coopérative de télécommunications de Nuenen en Hollande... (voir ici)...
Son fondateur Kees Rovers sera à Paris le vendredi 8 juillet... Kees va lancer son concept de coopérative sur toute l'Europe je pense - et donc en France (qui aux dernières nouvelles est toujours en Europe...).
Si vous voulez, vous aussi, créer une coopérative locale, venez donc le rencontrer..
Pour cela il suffit de ma donner par mail vos noms et téléphone (au cas où). Je vous tiens informé...