Constitution 2
Reglement de comptes sur Main Street...

On dit qu'on dit, mais on a bien raison de dire...

En lisant mes p'tites news sur Google ce matin dans mon grenier (presque aménagé, mais pas encore fibré optiquement), j'ai appris que notre fameuse Commission Générale de Terminologie et de Néologie venait de créer de nouveaux mots français en lieu et place de mot anglais utilisés jusqu'à présent par les e-gaulois de base... Désormais on ne peut plus dire ni écrire Wi-fi. C'est banni... C'est comme on ne fume pas en jouant du hautbois... Ce n'est pas qu'on ne peut pas, c'est qu'il ne faut pas ...
Maintenant il faut dire ASFI ce qui veut dire en bon gaulois : Accès Sans Fil Internet. Bon. J'aurais préféré AISF (accés internet sans fil... mais effectivement c'est plus compliqué à dire).
De même le mot spam, qui me semble-t-il était rentré dans notre langage courant. Un spammeur devient un arroseur (sic)... Je suppose qu'arroser veut dire spammer (ce n'était dans la news, et je dois dire que je n'ai pas eu le courage de regarder dans le JO du 5/5/05). "Ah, vous savez mon mail c'est fait arroser cette nuit...". Que dis-je... Quelle faute ! Il faut dire "Mon courriel c'est fait arroser cette nuit". (Merci de ne rien dire à Raffarin - la commission en effet est rattachée au 1er Ministre). Et le spamming devrait normalement se dire arrosage... Et blog alors comment faut dire ? Wiki ? Trackback ? On prend du retard ... on prend du retard...

Cette news, pardon cette information, m'a tellement estomaqué, que j'en ai oublié de prendre mon café... (remarquez, depuis le temps que mon cardiologue me dit qu'il faudrait arrêter de forcer sur la cafetière..).
Bon, vous allez me dire que je suis un affreux râleur, peut-être même un mauvais français....
Et bien non. Je trouve que nous aurions mieux à faire que de payer des hauts fonctionnaires de l'intelligenstia française pour coller des mots "à la française" sur des technos que nous n'avons pas inventées et que les gaulois de base commencent à utiliser, parce qu'ils trouvent cela très bien. Technologies qu'ils utilisent en les nommant avec les noms que leur ont donné les créateurs.
On ferait bien nous aussi d'inventer des technos qui servent à tout les Homo Sapiens de cette pauvre Terre. Cela serait à eux de trouver les idiomes adéquats... (on pourrait peut-être leur proposer les services de notre Commission ?)
Enfin. J'ai regardé par acquis de conscience le site de cette commission, qui publie une liste des membres... Je vous suggère d'y aller faire un tour.
Je doute que ces Messieurs Dames soit des utilisateurs normaux de l'Internet - mais je ne voudrais pas être mauvaise langue. De plus, le site n'est guère à jour. Le dernier rapport annuel publié date de 2001.
Sur un autre plan, mais toujours dans le même ordre d'idée, notre gouvernement s'étonne que 3,2 millions de Français aient fait leur e-déclaration d'impôts. Il ne s'attendait qu'à seulement 1,5 million de télé-déclarants. Ce qui montre que notre élite en général n'a pas encore tout a fait saisi que le Français de la France d'en bas adore l'Internet, tout simplement parce que cela lui rend la vie plus facile... Le commerce électronique explose (Madame Billaut s'y est mise - c'est dire...), de même la téléphonie, (sans parler du P2P pour la musique et les films), maintenant on en veut plus... Y compris dans la e-administration... la e-santé, la e-éducation, etc...
Il me semble qu'il y a une cassure entre notre élite et le bas peuple... le bas peuple est parti ailleurs...
Pour en revenir aux technos que nous pourrions inventer en les qualifiant avec nos propres noms... je vous suggère de lire le coup de gueule de notre ami Bruno de Latour sur la domotique (qui se dit en langage barbare : digital home)...
On dit qu'on dit, mais on a bien raison de dire (maxime du pays t'chti. En t'chti mais je ne garantis pas l'aurtograffe... Euin dit k'ein dit, ben euin a ben raison d'ire...).

PS On pourrait peut-être suggèrer à la Commission, une fois qu'elle a traduit "wiki" en langage gaulois, d'en créer un pour justement que le bas peuple participe s'il le désire à la recherche de mot... Les Français aiment le scrabble c'est bien connu... Au fait, au fait... dites moi scrabble est ce bien un mot français ?

Commentaires

bikoko

Le problème n'est pas tant dans la francisation du nom américain (courriel est pas mal je trouve, pourriel également) mais plus dans la traduction inexacte! Wifi désigne un réseau sans fil, un lan sans utiliser de cable, et il n'est pas question d'internet dans tout cela! Je peux très bien me mettre en réseau wifi avec un autre ordinateur sans pour autant me connecter au world wide web.

Le problème est bien l'imcompréhension complète de la technologie et le flou qu'il crée pour l'utilisateur francophone. Esperons que ce nom ne se développe que très peu, cela évitera bien des complications et des éclaircissement nécessaire (j'ai une carte wifi dans mon mac ça ne veut pas dire que je suis connecté de partout à internet)

Laurent - CyberSDF

Déjà rien que Internet est une contraction de INTERconnected NETwork, donc en bon français on devrait dire Réreens (RÉseau RElié ENSemble).

Il n'empêche qu'au vu des propositions faites, je doute de la compétence des gens qui y travaillent.

Panurge

Il est, en effet, ridicule de vouloir traduire des mots comme "spam".
Si j'en juge par ce que je reçois chaque jour, c'est bel et bien une des merveilles de la culture américaine qui nous inonde (plus que nous arrose) de sollicitations débiles pour complexés du zizi et impuissants en quète de viagra bon marché!

Alors, vive le spam qui fait vendre des logiciels (pardon: des softwares) anti-spam, vive le marché libre, vive la concurence non faussée, vive nos maîtres d'outre-atlantique sans qui le petit français-d'en-bas en serait encore au minitel!
Ah, que c'est beau le technologie!
Il vous faut d'urgence créer une ONG pour cabler le continent africain dans les meilleurs délais.
(en attendant, on pourrait peut-être leur revendre nos vieux minitels, ça nous ferait des sous pour nous acheter de jolies fibres optiques pour nos très hauts débits!).

le_manant

Très cher ami,

Une matinée sans café ne vaut pas la peine d'être vécue (même en dehors d'une e-administration)!!!!

Fonctionnairement votre,

fred

ca marche aussi dans l'autre sens. Vous le montrez vous meme : "digital home" ne veut rien dire pour nous; par contre domotique est bien dans le language courant

Pierre Albertin

DOMMUNIQUE, sans ASF"i"

Comme le remarque fort justement Bikoko, nos "brillants" académiciens se sont une fois de plus complétement planté avec le "i" de "ASFI": WiFi est un mode d'accès (norme ISO) LAN bien plus large que sa restriction à "internet".... Pour leur donner une chance de se rattraper, ils pourraient commencer de rayer le terme de "domotique", connoté capteurs et bas débits, pour celui de
DOMMUNIQUE (Hommunication)... à hauts débits et interactive.

Eddy

100% d'accord avec M. Billaut :)

Pierre Goiffon

Je vois aujourd'hui cet article :
http://www.liberation.fr/page.php?Article=299004

Et je suis complètement halluciné par les décisions que prend cette comission. Y-a-t-il moyen de les contacter par un moyen ou un autre afin de leur faire reprendre raison ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)