Osaka n°4
Osaka n°6

Osaka n°5

Les Français parlent aux Français - Ici Osaka - Mercredi  9 mars 2005 - 6:00 du matin

Voilà, les Français sont arrivés hier sur le coup de midi. Un bonne quinzaine, invités donc par la Ville d'Osaka pour appréhender le marché des robots de 2ème génération (la première étant celle des robots industriels, la 2éme celle des robots de "la vie de tous les jours").
Et nous avons immédiatement commencé nos travaux avec une réunion de présentation dans notre hôtel Nikko situé sur Midosuji (les Champs Elysées locaux).
Présentation des membres du groupe : une quinzaine de personnes donc, toutes intéressées par les robots: un représentant d'une société qui va commercialiser un robot de companie l'été prochain en France (Aldebaran Robotics), 2 personnes du CEA, une de l'aquarium de Brest (Oceanopolis) qui cherche des robots nettoyeurs d'aquariums, une personne de France Telecom, etc...

Puis présentation rapide d'Osaka et ses "business opportunities" par Mr Nishijima du Bureau des Affaires Economiques de la ville d'Osaka.
D'où il ressort :
1/ Que le PIB du Kansai (la région dont Osaka est la capitale) est supérieure à celui du Canada. Si le Kansai était autonome il serait au 8ème rang des pays développés. Juste après la France et l'Italie. Cela étant le Kansai n'est pas une entité juridique, à la différence des départements (on dit ici "préfecture"). Le Kansai en compte 7 (47 pour l'ensemble du Japon).
2/ Depuis des lustres, Osaka a été "la" porte d'entrée du Japon. Donc fort développement du commerce (avec des maisons de trade comme Itochu, Marubeni...), de la finance, et du manufacturing.
3/ Effectivement depuis la 2ème guerre mondiale de nombreuses sociétés ont commencés à fabriquer des tas de bidules. De grands noms sont ici : Panasonic, National, Sanyo, Sharp, etc...
4/ Ce qui est pour la région à la fois une chance et un handicap. Handicap parce que délocalisations en Chine (le taux de chômage est de 6.0 % ici contre 4.0% pour l'ensemble du pays). Chance parce qu'il y a les connaissances qu'il faut pour aborder la révolution des robots et autres. De très nombreuses universités se situent dans la zone. Universités où l'on n'étudie pas seulement les arts japonais...
5/ Face à ce défi, la ville d'Osaka consent de trés gros efforts pour attirer ici des cerveaux et des entreprises. Si vous voulez y créer votre entreprise vous bénéficierez de subventions, de réductions fiscales importantes (de 50 à 90%), de mise à disposition gratuite de bureau pendant 6 mois... etc... En plus, la vie y est moins chère qu'à Tokyo.
6/ Avec comme priorités pour la ville : la "robot technologie", la santé, et le secteurs des NTIC. Et la convergence entre les 3.

Puis Mr Onaka, responsable du "City Planning Development Dpt" de la ville, nous a présenté la Nouvelle Gare JR Osaka Station (JR est le nom d'une companie privée de chemin de fer).
GaretriageEn gros, une ancienne gare de triage à Osaka Station - la grande gare d'Osaka - va être reconfigurée en quartier du savoir. Sur une bonne trentaine d'hectares. Avec priroté aux piétons et réduction forte du trafic voiture. Nos amis veulent en faire un hub de connaissances pour les nouvelles industries, des showrooms permanents, etc...
Aprés cet exposé, un bus nous a conduit à la gare. Nous sommes montés au dernier étage d'un immeuble de cette gare pour voir le terrain prêt à être installer (voir photo)...

Visite ensuite de Yodobaski Camera, l'un des plus grands magasins d'informatique de la ville. Nos Français s'y sont donnés à coeur joie (magasin duty free). L'un a acheté un appareil photo, l'autre une batterie pour sa caméra, etc... Et Mademoiselle Billaut est retournée voir les frigos, et a fait l'article à la seule Française de notre groupe.
On a quand même failli perdre un de membre de notre groupe qui a eu des tas de problèmes avec sa carte bleue, que la caisse du magasin ne voulait pas rendre...

Enfin, dîner offert par la ville dans un restaurant typique... Et sakè chaud à volonté.
Voilà nos Français avec la fatigue du voyage, le décalage horaire se sont écroulés et ont été bien sagement se coucher. Enfin je le suppose.

Sinon ce matin trés bon article sur le thème des robots dans le journal  "The Daily Yomiuri". L'exposition Mondiale d'Aichi qui ouvrira le 25 mars prochain (Chirac devrait y être) sera certainement pour les Japonais de montrer ce qu'ils ont déjà fait dans ce domaine. L'article est intutilé : "Robots just first step from real life - Practical robotics for everyday life to be displayed at Aichi Expo". Le Nedo (The new Energy and Industrial Technology Development Organization - le bras armé du Meti ex-Miti...) pense qu'il y aura plus de 100 robots présentés appartenant à  74 types différents.. Le marché de masse devrait démarrer vers 2.010. Et le Meti estime que le "robot labor" (robot ouvrier en quelque sorte) devrait représenter un marché de l'ordre de 6,2 milliards de Yens en 2.025. Cela nous paraît à nous européens, complétement insensés...
D'abord notre civilisation judéo-chrétienne nous interdit de penser que nous pourrions fabriquer des bidules intelligents, voire aussi intelligent que nous (la Genèse nous explique que Dieu nous a créé à son image, et que nous sommes les rois de la création - donc il ne peut y avoir de robosapiens). Ce qui n'est pas le cas ici (religion animiste : les objets ont une âme, etc...). C'est probablement pour cette raison que la chose est trés peu développée en Europe.
Deuxieme élément de compréhension important. Dés le début de l'ère du Meiji, quand le Japon a décidé de faire aussi bien que nous pour ne pas être mangé par les vilains blancs, les Japonais ont pris la décision d'essayer autant que faire se peut de limiter l'apport de main d'oeuvre étrangère sur leur territoire. Les robots vont maitenant contribuer fortement à éviter l'afflux massif de main d'oeuvre homosapiens. Voilà qui secouerait beaucoup nos syndicats gaulois. Et je suppute fortement le Miti d'avoir déjà dans ses cartons un "plan robot ouvrier".
Certes ce n'est que le début de cette révolution, mais la volonté ici est forte. La ville de Fukuoka par exemple va expérimenter des walking robots dans ses rues. Osaka va démarrer des tests de "city guards", etc...
On est encore loin de tout cela en France et en Europe...

Allez à demain peut-être pour de nouvelles aventures...
Et je ne résiste pas à vous poster cette photo que j'ai prise dans le magasin Yodobashi... A quand cela chez Surcouf ? Chez Darty ?
Broadband

Commentaires

JS

C'est tout bonnement impressionant !
Moi qui suis fan de manga, d'animé, et de science fiction, d'un seul coup, j'ai l'impression que d'ici peut de temps ça va etre à la fois Ghost in the shell, patlabor et I-Robot...

Je savais que le Japon etait en avance sur la robotique (on vois de temps en temps un robot sapience au J.T), mais à ce point ! C'est vraiment impressionant !

De plus je ne pense pas que la france (et l'europe) soit prete à introduire des robots dans la vie de tous les jours... Il y a deja pleins de chomage, alors si en plus ce sont les robots qui viennent prendre la place de ceux qui ont un boulot... Ca va pas du tout !

Hector

Bonjour Jean Michel!
Je dois corriger votre titre "Les Français parlent aux Français" et ajouter "et aux Espagnols" Au moins, moi, depuis Barcelone, je vous lis tout les jours! Et j'espere (et je travaille) pour que vous ecriviez un jour votre post "Barcelona 1"
Felicitations pour votre blog!

TO

Bravo encore Jean-Michel pour ce blog génial continuez sans relâche...En France rien ne se fait normalement...L'évolution n'est pas notre fort mais la révolution peut l'être...
http://www.journaldunet.com/0503/050310adsl2.shtml

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)