Ma Photo

Abonnez vous à mon blog (email ou RSS)

Liens

Blog powered by Typepad

« World Wind : l'élite gauloise va encore rouspéter ! | Accueil | Stop ! »

Commentaires

François Druel

Il y a quelques années, j'avais acheté un tamagochi et cela avait engendré la même fascination, mais le phénomène fut un feu de paille.

Il y a bien longtemps juste après la dernière guerre mondiale, je crois, à l'occasion du salon des arts ménagers, ma grand'mère se fit offrir par son mari (pour la fête des mères ? ? ) un superbe aspirateur Electrolux, qui passait, lui aussi, pour un robot...de ménage ! Les copines défilaient voir l'étrange engin en action sur la carpette du salon. Cela paraissait révolutionnaire (et le fut !).

Ce sympathique aspirateur fonctionne toujours et continue de faire l'admiration...des collectionneurs !

O tempora, O mores !

F

Daniel

Pour avoir eut l'occasion de voir des démonstration des Aibos et discuter avec des chercheurs du labo de Sony, je peux témoigner que les developpements technologiques & scientifiques derrière les Aibos (dans la robotique en générale) sont vraiment impressionnants. ça n'a rien à voir avec les tamagoshis qui etaient des gadgets. Il s'agit ici de la capacité à reproduire les mécanismes de l'apprentissage. Et les applications ne se cantonnent pas à des jouets pour enfants !!

Ronin67

Applications, vous avez dit applications !!!

Fidèle lecteur de ce blog, qui me passionne notamment, les tribulations d'un billaut au Japon m'a vraiment très intéressé.

Une petite digression pour commencer, Monsieur Billaut, pourquoi écrire au Président pour militer pour le haut débit ? Ce serait plus utile, qu'il vous donne un budget pour financer des voyages afin de lui (et nous aussi) rapporter des idées provenant des pays les plus avancés dans le domaine ????????????

Mais je reviens à ce que je voulais dire. En lisant votre blog, je me suis aperçu (mais c'est général) que tout le monde parle de technologie, c'est important mais personne (ou peu de gens) parle des applications. Question un peu trivial : cela sera à quoi d'avoir 50, 10 Mo voir 10 Go de bande passante ?

En effet, les particuliers ou les entreprises n'achetent pas des idées ou des produits, comme on pourrait le penser, mais leur utilisation. Ils se posent tous la meme question : qu'est ce que cela va m'apporter (gain de temps ou d'argent ce qui revient presque souvent au meme ou encore plaisir) ???

A t'on construit d'abord des autoroutes ou d'abord des voitures ??????

A méditer...

billaut

Le Président est le représentant des Français... mais j'ai aussi écrit aux socialistes, aux centristes de gauche, de droite et du milieu, à Monseigneur Lustiger, au grand rabin, à ceux qui vont voter non au référendum euroépen, aux syndicalistes, aux fonctionnaires et aux camionneurs...
Il faut faire feu de tous bois chez les homo gaulois sapiens sapiens..
Je ne suis pas contre disposer d'un budget pour aider à la veille de ce pays... cela me serait utile...
Pour votre "accusation" de technologue... je vais vous décevoir... personnellement je sais ce que le tres haut debit pourrait m'apporter... (il parait que j'ai une vison...). Mais la plupart des gens en ont aucune idée... il faut d'abord leur montrer... et il vous diront ensuite "mais c'est bien sûr"... donc mon action : d'abord l'infrastructure, puis il y aura des tas de gens qui font faire les applications pour Mr et Me Michu. Si vous commencez par philosopher dans ce pays pour savoir si Me Michu a besoin de la video à la demande, de la visio bonne qualité, du suivi médical à dominicile, etc... vous n'êtes pas sorti de l'auberge... D'autant que d'aucuns vont être contre par ce que cela marche sur leur platebande...
Donc on arrête de glander... on fait.

Ronin67

Oh là maitre billaut...

Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faut montrer l'exemple.

Petite précision, en aucun cas je me serais permis de vous traiter de technologue, et encore moi accusé.

Je constate simplement que malheureusement trop souvent les jeunes entreprises parlent plus de technologies que d'usages et c'est bien dommage car un passionné de high tech non technologue (tiens je crois que nous nous ressemblons) aimerait plus souvent que l'on parle de ce que l'on peut en faire plutot que de ce qu'il y a sous le capot.

Concernant la demande de budget, je pense que ce serait pas une mauvaise idée à lancer.

Vous lancez une souscription sur le net et ensuite vous pourrez nous rendre compte de vos périples. Ce serait enrichissant pour tout le monde et je suis sur que de riches mécénes seraient prêt à vous financer. Si ca vous intéresse...

billaut

Reponse à RONIN67
Une souscription sur le net ? tiens pourquoi pas ?
Vous me conseillez de faire comment ?

Ronin67

Réponse à billaut,

C'est simple vous créez une structure type association à but non lucratif, vous proposez que les personnes intéressées donnent via un paiement sécurisé à votre association.

Ca leur permettre de déduire une partie de leurs impots. Utile et défiscalisant, magique non ???

Ca marche aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Une sorte de fondation billaut pour le développement d'une société numérique... Là vous pourrez faire un vrai lobbying, actif et efficace.

Vous trouvez ensuite de gens motivés (comme moi) et vous n'avez plus ensuite qu'à présider l'ensemble (organiser des conférences, viser des pays lointains, rencontrer les grands de ce monde, etc...)

Un vrai sacerdoce !!!! Qu'en pensez vous ?

Jean-Claude MORAND - Cyberstrat

Vous ne serez pas le seul à offrir un ROOMBA pour la fête des mères....mais chut c'est un secret! En ce qui concerne les avis des utilisateurs j'ai appris pas mal de bonnes et mauvaises choses en consultant le forum US sous http://groups.yahoo.com/group/roomba-users/join

Pour ma part je suis curieux de savoir comment mon chat va réagir et comment le robot va digérer les poils du chat...

billaut

Reponse à Ronin67... Le "sacerdoce" que vous me proposez est intéressant...mais pas simple à mettre en oeuvre surtout dans ce pays (en fait c'est un peu que je faisais dans mon jeune temps mais là j'étais financé par une entreprise..). Je vais y réfléchir... (si vous pouvez me préciser le point défiscalisation...)
réponse à Jean Claude Morand...merci pour l'adresse du forum. Intéressant. Je vais le visiter plus a fond...Promis je ne dis rien à Madame votre épouse (j'attends de même pour vous). Sinon vous allez l'acheter où ? On pourrait peut être faire des commandes gourpées ? On aurait des prix...
QUi est intéressé ?

Ronin67

Bonjour,

Pour résumer le petit laius ci-dessous : vous pouvez créer une association à but non lucratif et à direction désintéressée (pas de recherche de profit). Pour la financer, vous pourrez faire appel à des dons d'entreprises ou de particuliers privés.
Les entreprises peuvent déduire jusqu'à 60% des dons faits à ces associations dans la limite d'un ratio de 0.5% (soit 5 pour mille) reportable d'une année à l'autre.
Les particuliers peuvent dédure jusqu'à 50% des dons faits à ces associations dans la limite de 10% de leur revenu imposable.

Voici les textes pour les entreprises :
"Les dons aux oeuvres d'intérêt général et à certains autres organismes agréés effectués au cours des exercices ouverts à partir du 1er janvier 2003 ne sont plus déductibles du résultat imposable mais ouvrent droit à une réduction d'impôt qui se substitue à l'ancien régime de déduction (Loi 2003-709 du 1-8-2003 art. 6 et Loi 2003-1311 du 30-12-2003 art. 15).
Ouvrent droit à la réduction d'impôt, dans la limite d'un plafond unique de 5 p. mille du chiffre d'affaires, les dons et versements effectués au profit : des oeuvres et organismes d'intérêt général à caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises ;
La réduction d'impôt est égale à 60 % du montant des sommes versées, retenues dans la limite de 5 p. mille du chiffre d'affaires hors taxes de l'entreprise. Lorsque les dons excèdent la limite de 5 p. mille, l'excédent est reporté successivement sur les cinq exercices suivants et ouvre droit à la réduction d'impôt dans les mêmes conditions, après prise en compte des versements de l'exercice."


Voici les textes pour les particuliers :
"Aux termes de l'article 200 du CGI, les versements que les particuliers effectuent au profit d'oeuvres ou d'organismes d'intérêt général ayant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel, ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises, ouvrent droit, à condition que ces versements ne s'accompagnent d'aucune contrepartie tangible pour la personne qui réalise le versement, à une réduction d'impôt égale à 50 % du montant des sommes versées, retenues dans la limite d'un plafond égal à 10 % du revenu imposable."

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Pub

Googlez-moi:


Stats