Des Barbares qui deviennent Empereurs
Cooperative de telecommunications

China Again

J'ai eu le plaisir d'accompagner un voyage d'études organisé par le Cetelem la semaine dernière à Pékin et à Shanghaï. Du grand Cetelem! (dans le temps j'ai accompagné - et même participé à l'élaboration - de plusieurs voyages d'études organisés par cette société, qui je le rappelle, est le premier organisme européen de distribution de crédit à la consommation. Ces voyages étaient trés appréciés par les responsables de la distribution française).Pour tout un tas de raisons, nos amis du Cetelem avaient stoppé cette activité pendant 4 ans. Ils ont repris avec cette virée chinoise (et pour moi, c'était mon deuxième séjour là bas en l'espace de 3 mois - voir mon compte rendu de mon précédent voyage).
Une bonne vingtaine de distributeurs de meubles et de voitures sont venus avec nous pour essayer d'appréhender l'Empire du Milieu et son commerce. Une organisation nickel, des guides chinois parlant un français parfait et d'une culture sidérante (notamment pour  Monsieur Jacques, notre guide à Shanghaï). Et le Cetelem s'était adjoint les services d'un mentor bi-culturel de haute volée : Jean Michel Truong.

Je n'ai pas beaucoup aimé Pékin (nous étions pourtant logé au Peninsula Palace où résidait Jacques Chirac lors de son voyage en Chine). Pékin avec ses 7 périphériques,  prépare activement les Jeux Olympiques de 2008 (Denis, notre guide local, nous a dit qu'à la différence des Grecs où tout a été prêt à la dernière minute, les Chinois,eux,  seraient prêt un an avant...)
MariottPar contre Shanghaï est toujours aussi, comment dire, envoûtant (là, nous étions logés au JW Mariott, dont l'immeuble pour les Shanghaïens ressemble à la fusée chinoise dont ils sont très fiers).
Je  m'étais promis de vous faire un compte-rendu quotidien (comme dans le temps sur le Babillard de l'Atelier - pour ceux qui ont connu). Mais nos amis chinois bloquent les connexionx aux blogs (Loic Lemeur n'a aucun avenir en Chine, désolé Loïc...). Et oui ! Rien n'est parfait en ce bas monde. En Chine comme ailleurs.

Je vais donc essayer de vous faire dans ce post un bref résumé de ce très instructif voyage.

D'abord l'analyse de la situation chinoise par Jean Michel Truong. En 7 axes.

1/ axe jeunesse-vieillesse
. La population chinoise va se stabiliser vers 2030. Cette population vieillit rapidement. Les + 65 ans vont passer de 80 millions en 2.000 à 350 millions en 2050 (soit 25% de la population). L'âge médian va passer de 30 à 44 ans, et le taux de dépendance de 46 à 64 ans. Il y aura plus de 100 millions d'octogénaires. Donc coût social et médical élevé. Cela explique en grande partie la stratégie du gouvernement chinois : il lui faut aller vite dans le développement économique. La démographie de la Chine condamne ce pays au capitalisme ! D'où recherche d'un meilleur rendement des investissements, la mise en place de privatisations, un fort développement d'investissements directs à l'étranger, la création de fonds de pension... Bref toute une série de mesures prises à cause de la future évolution démographique..
2/ axe campagne-ville. 250 millions de paysans vont rejoindre les villes d'ici 2030. 550 millions d'habitants vivront dans les 50 plus grandes villes de pays qui feront chacune plus de 10 millions d'habitants (aujourd'hui il y en a une petite quinzaine). Conséquence : il va falloir construire 8 milliards de m2 d'habitation. Et donc boom des marchés du meuble, de l'électro-ménager, et de l'automobile. Ce qui entraîne une pression forte sur les marchés internationaux des métaux, du pétrole, et naturellement une plus forte dépendance énergétique et alimentaire de la Chine vis-à-vis de l'étranger (la Chine devient pour la 1ère fois de son histoire importatrice nette de céréales). Commentaire personnel : on détruit les "hutongs" (quartiers anciens) que l'on remplace par des immeubles neufs. On en profite pour y installer des fourreaux de fibres optiques... Je dis cela comme cela (c'est pour cette raison qu'à Nanchang il y a déjà 100.000 foyers équipés de 100 Mégabits/s pour 8 €/mois - voir mon compte rendu de mon précédent voyage).

3/ axe Sud-Ouest / Nord-Ouest. La Chine pivote sur son axe traditionnel avec l'afflux de paysans des provinces déshérités de l'Ouest et du Nord vers les provinces riches en bord de mer (Sud Est). On estime aujourd'hui qu'il y a 60 à 80 millions de travailleurs migrants illégaux (on ne peut pas quitter sa région comme cela: il faut un passeport...). Pour contrer ce mouvement le Gouvernement investit massivement dans les infrastructures des provinces pauvres - faut toujours commencer par cela. Et y encourage les investissements étrangers (cas à Nanchang avec la ville nouvelle Linux)
4/ axe pauvreté-prospérité. Depuis 1980 la consommation a été multiplié par 20. Avec naturellement une trés grande dispersion. Par exemple le revenu annuel en 2003 pour les paysans était de 317 $, et de 1090 $ pour les urbains (la progression pour ces derniers est double de celle des premiers).Le taux de chomâge officiel est de 8% (en fait probablement de 15%), avec 200 millions de chômeurs dans les provinces rurales. Il y a obligation pour la Chine de créer 20 millions d'emplois/an... Les risques de dérapage sont réels : mécontements et frustations face à ces inégalités pouvant conduire à des troubles sociaux, voir à des vélléités sécessionnistes (pourquoi les provinces riches financeraient le développement des provinces pauvres de l'intérieur ?). Bref, il y a ardente obligation de maintenir une croissance continue et prolongée pour contenir le risque d'instabilité politique. Comme dit JM Truong:  le Parti est condamné à réussir.
5/ axe privé -public. On privatise a tour de bras dans la Chine communiste. Le secteur privé assure aujourd'hui 45% de la production et créée 80% des emplois. 90% du logement est privatisé dans les villes (les foyers sont propriétaires). On commence aussi à privatiser l'éducation, la santé, les retraites (vous avez bien lu - on peut se demander si ce n'est pas nous à terme qui seront communistes, et la Chine libérale... c'est un peu osé comme réflexion, mais on peut y réfléchir).
6/ axe faible-haute valeur ajoutée. L'industrie chinoise escalade rapidement les chaînes de valeur et produit des biens de plus en plus sophistiqués (acier spéciaux de Baoshan, meubles haut de gamme pour l'exportation ...) .Elle investit massivement dans le hi-tech, elle recrute des ingénieurs dans tous les secteurs avec comme seule  mission pour eux  : optimiser la production (il est vrai qu'on a en Chine 4 ingénieurs pour le prix d'un en France). Au total 18 milliards de $ en RetD en 2003 (contre 8 en 1988)... Bref, la Chine commence à supporter la comparaison avec l'industrie américaine (étude intéressante citée par Truong d'Industryweek, que je n'ai pas reussie à retrouver sur le Net).
La Chine ne veut pas suivre l'exemple de Taiwan et du Japon qui ont végété pendant des décennies en bas des chaînes de valeur en exploitant les technologies/brevets occidentaux. Qu'on se le dise. Les Chinois ne payeront plus de royalties sur les brevets des Occidentaux. D'ailleurs cela pirate à tour de bras (dans des magasins officiels on trouve des copies de DVD à des prix défiants toute conccurence - sans compter le marché "officiel" de la copie à Shanghaï que nous n'avons pas pu visiter). Pour la petite histoire j'ai vu la même chose au Maroc dans une grande chaîne de distribution. Si vous y achetez un décodeur (type TPS) on ne vous pose pas la question : il est immédiatement déplombé dans le magasin... (même chose pour les téléphones portables...).
7/ axe attraction-projection. La Chine dispose d'un trésor de guerre de l'ordre de 450 milliards de $. Elle commence à se projeter en-dehors de ses frontières. La Chine achète (Alcatel Mobile, Haier, mines au Canada, automobile en Corée...),  elle réalise des investissements directs (usine d'assemblage automobile en Iran, etc...). Et naturellement finance le Trésor Américain. Et Truong d'ajouter que bientôt nos amis chinois achéteront des réseaux de distribution... (Un chinois à la tête de Darty ? d'une banque française ?)

Munis de ces 7 clefs de compréhension (merci Jean Michel) nous avons pu commencer notre aventure. Un peu de tourime certes (Cité interdite et Colline au Charbon à Pékin, Bund et vieilles rues de Shnaghaï) et beaucoup de visites professionnelles où je dois dire nous avons été magnifiquement reçu. Visite de malls : un mall automobile à Pékin (l'Auto Plaza avec 18 fabricants rassemblés sur 300 hectares - il y en 4 malls comme celui-là à Pékin), un mall de meubles (le Cheng Wai Cheng), et d'electroménager (Sunny : 10.000 m2, 300 vendeurs)... Un mall chinois n'a rien à voir avec nos enseignes de distribution. Ni nos centres commerciaux. Sous un immense toit on y loge tous les fabricants de voitures, ou de meubles, ou d'électroménager. Le consommateur, en un seul endroit, peut ainsi faire facilement son choix. Je dois dire que nos amis du meuble ont été trés étonnés de la qualité des produits  présentés (et naturellement des prix, cela va sans dire).Voiture_qq Même chose pour les concessionnaires automobile qui ont pu admirer la fameusse QQ (l'équivalent de notre 4CV d'antan à moins de 5.000 €).
Excellente présentation aussi d'EuroSCG local sur le consommateur chinois. La chose qui m'a frappée : le consommateur chinois est bien dans ses baskets, et est heureux de vivre. Il est même  de plus en plus optimiste (il paraîtrait que chez nous cela ne serait pas le cas ?). J'ai eu l'occasion de diner en face de Randy et Coco (les 2 personnes d'Euroscg)... On a parlé politique. Il en ressort que Coco (l'assistante de Randy) n'a rien à faire de la politique (" It's not my problem : j'ai ma maison et ma voiture"). Randy, lui, pense que dans des situations "dramatic" (au sens anglo-saxon du terme), ce qui est le cas de la Chine, une démocratie représentative ne serait pas capable de sortir le  pays du bourbier. Il faut une dictature qualifiée d'éclairée. Jean Michel Truong pense aussi un peu la même chose. A chacun d'apprécier...

Sinon pour terminer... Pêle-mêle :
1/ nous avons pris le train sur rail magnétique entre l'aéroport de Shanghaï et le centre de la ville soit une petite quarantaine de kms:  vitesse de pointe 431 kms/h.
2/ nous avons rencontré des entrepreneurs français... qui tente leur chance là-bas... Pas forcément gai tous les jours pour certains.
3/ An Sha, la collaboratrice/consultante qui travaille avec JM Truong nous a dit, un peu contrite, qu'avant la visite de Jacques Chirac à Shanghaï, le journal local avait fait une enquête sur ce que pensent les Chinois des Français (c'est-à-dire nous..). Eh bien nous sommes jugés paresseux, et trop imbu de nous-mêmes. Mais peut-être le saviez vous déjà ?
4/ L'erreur d'estimation de la population chinoise (1,3 milliard d'habitants - chiffre généralement cité) et de l'ordre de grandeur de la population américaine.
4/ Quand la Chine se considérera au même plan que le Japon (ce n'est pas le cas aujourd'hui) elle lui proposere des alliances économique fortes, en discutant avec le pays du Soleil Levant d'égal à égal. Cela étant,  les Chinois ont encore un ressenti fort vis-à-vis des Japonais compte tenu des atrocités que ceux-ci ont commises lors de la guerre sino-japonaise (300.000 exécutés a Nankin etc... Il n'y a pas qu'en Europe où  les Homo Sapiens s'amusent à des trucs pareils...)
5/ Dans ce cas,  que fera le pôle Asie versus le pôle Europe, et le pôle USA ? Et certains de dire qu'il ne vaut mieux pas y penser...
6/ J'ai visté l'équivalent de la FNAC de Shanghaï ( l'équivalent de la Fnac des Ternes à Paris avec que des bouquins). Beaucoup de monde. Trés peu de livre en anglais (rien trouvé en français). Un beau rayon de livres informatiques en chinois (pas mal sur Linux - mais tous les micro-ordinateurs que j'ai utilisés dans les hôtels étaient sous Windows - ce qui voudrait dire que Linux/Red Flag est loin d'être dans les moeurs...). Et au rayon BD je n'ai pas trouvé le Lotus Bleu (Tintin et Milou). Renseignements pris,  les Chinois ne l'auraient jamais publié (alors que les autres albums sont disponibles). Allez savoir pourquoi...
7/ 65 millions de Chinois ont leur carte du parti communiste.
8/ Dernier
Taichi1 point et je vous laisse : nous avons suivi un petit cours d'initiation au Tai Chi : la gymnastique chinoise qui s'avère être en fait une arme de défense redoutable. Un papy de 79 ans - un Maître de la chose - a essayé de nous inculquer quelques rudiments sans rien nous casser (le bougre vous casse le bras comme un rien).

Dans la mesure du possible je vais publier dans l'album photo "China 2 photos" quelques photos du voyage...
Sous quelques jours...
J'ai aussi quelques video amusantes (par exemple le teamleader du Cetelem entrain de discuter les prix de quelques théières en porcelaine avec une vendeuse chinoise un peu dynamique...
Mais là c'est plus compliqué à mettre en ligne.. En plus comme vous n'avez pas de trés haut débit....

Commentaires

Nanoue

Bonjour Jean Michel !
Contente que votre voyage vous ai plu ! Cetelem je connais bien ! C'est un des organismes qui accorde des prêts à la consommation très chers a des familles surendettées qui ne trouvent plus d'autres solutions que de contracter ce genre d'emprunt pour payer loyer, prêt immobilier, nourriture ..... Puis pour rembourser un cetelem ils prennent un finedis ou autres concurrents et voila le cercle est fermé et les gens sont bloqués ! Z'allez encore dire que qui pessimiste ! mais pas du coup c juste la vie des pauvres ! ;-)
Bonne soirée Jean Michel :-)

stephane

Trackback manuel

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)