Un grid de collectivité locale
France : ta feuille de route est (presque) prête !

Schwarzenegger marche au solaire

L'Etat de Californie est en train de mettre en oeuvre un "plan solaire" visant à équiper en 10 ans 1 million de logements avec des panneaux solaires. "It's good for the environnement, it's good for economy, it's good for security". Dixit le bel Arnold, avec son California Environmental Protection Agency. Le solaire devient en effet de moins en moins cher (surtout que les sytèmes à base de nanotechnologies ne vont pas tarder à sortir - comme celui de la société Konarka). Le plan solaire californien serait financé par une surtaxe de 15 centimes de $ sur la facture d'électricité des Californiens (Qui a dit que les USA étaient un pays néo-libéral ?).
Le plan prévoit aussi que la moitié des logements neufs qui seront construits devront être équipés.
Au total c'est un milliard de $ qu'il faudra dépenser (y compris les déductions d'impôts incitatives). Non seulement la facture d'électricité des maisons solaires sera réduite, mais en plus l'électricité produite et non utilisée pourra être revendue aux sociétés d'électricité.
Du coup les Anglais s'y mettent. Le député John Prescott a ainsi demandé à ce que toutes les nouvelles habitations soient adaptées pour recevoir des panneaux solaires. L'Energy Saving Trust milite aussi pour la chose (toutes les maisons neuves équipées en 2010). Le premier Ministre Tony Blair n'est pas en reste. Il préconise lui une installation solaire dans toutes les nouvelles écoles et bâtiments publics...
En tout cas c'est l'Allemagne (qui a renoncé au nucléaire) qui dispose du plus important système de captation d'énergie solaire à Espenhain prés de Leipzig (33 500 modules solaires - 5 megawatts).
Une maison avec de l'électricité gratuite (et une fibre optique pour le tres haut debit) : le rêve...


Commentaires

Mathieu Nouzareth

Bon du solaire en Californie OK, mais en Angleterre et en Allemagne ? ;-)

Ludovic Copéré

Encore mieux, tout au nord ici en Suède - au moins les panneaux solaires ne chaufferont pas pendant (presque) 6 mois :-)

Jean-Guy

Avoir des propositions concrètes et ambitieuses dans le cadre du développement durable apporte du baume au coeur.
Il y a quelque minutes, je laissais un commentaire sur le blog de Bruno Couly à propos des écrans plats, de Van Gogh et de Total Recall, et je n'arrivait pas à me rappeler comment écrire Schwarzenegger. Cà s'appelle la sérendipité, non ?

Pascal Derathe

Merci à Ludovic pour pour me faire découvrir un mot que je ne connaissais pas... et dont j'abuse sans le connaître :

Fred

Bon,
Moi j'attends le feu vert... Au fait, qui fait passer les feux au vert ??? Je ne suis pas certain d'être sur la bonne voie. Quand je lis tout cela, je me dis que je suis pile dedans pourtant. Mais sur le terrain, mes interlocuteurs me donnent l'impression d'être à la ramasse...
Il n'y a pas d'hélice hélas... C'est là qu'est l'os. Mais ja velosolex parce que ja vouloir participer marathon cycliste... Ja enlevé moteur : pédaler plus vite !
Heureux d'avoir pu lire que nous avons plus de ponts en commun que je ne l'imaginais.Peut-être les Chinois vous on-t-ils invités à rester chez eux ?

Bien à vous.
PS : ça fait plaisir de voir que je ne suis pas non plus seul à aimer les longues rédactions ;o)

Bernard REYNIER

L'OUVERTURE DES MARCHES, LES EFFETS DE LA LOI SUR L'ENERGIE,
LA PHILOSOPHIE COMPORTEMENTALE ASSOCIEE AU DEVELOPPEMENT DURABLE

IMPOSENT AUX COMMERCIALISATEURS D'ENERGIES " LES ENERGETICIENS "
DE SE METAMORPHOSER EN " ECONERGETICIENS "


Dans leurs publications média, les grands groupes d'énergies Français tels que TOTAL, EDF, GAZ DE FRANCE, PRIMAGAZ, les groupes Européens, utilisent régulièrement le mot ENERGETICIEN comme label de référence.

Ce vocabulaire paraît tous les jours un peu plus réducteur, critiquable. Pourquoi? C'est l'objet de cette expression.

Les sociétés distributrices d'énergies se sont construites avec des ingénieurs sur le socle d'une Europe d'après guerre, avec des technologies encore proches de celles du 19 ème siècle. Il a fallu inventer, construire, structurer, sans relâche notamment à compter de 1974 lors du premier choc pétrolier. La demande excédait l'offre aussi les Ingénieurs étaient ils comblés dans leurs rôles dont les mots CONSTRUIRE, PRODUIRE, IRRIGUER, ALIMENTER, SERVIR, CONQUERIR des parts de marchés étaient leurs seules raisons d'être.
Simultanément, depuis 30 ans, la fin des énergies fossiles est annoncée, tous les ans légèrement reculée; mais, aujourd'hui chacun s'accorde à dire qu'elle est bien là devant nous. En sus, les meilleurs experts mondiaux de l'écologie renchérissent les alertes en brandissant à tout va les drapeaux des risques environnementaux à l'horizon du 22 ème siècle suite aux fragilités de l'écosystème amplifiées par les pollutions essentiellement issues de la consommation d'énergies! Quel chantier planétaire, immédiatement Européen.

C'est pourquoi, dés maintenant, les ingénieurs, accompagnés de leurs confrères " commercialisateurs ", doivent s'auto-convaincre que leur credo doit s'inverser de façon quasi paradoxale. Qu'en est il?

Alors que les besoins apparents nationaux et Européens en énergies vont continuer à croître, simultanément tous les efforts vont devoir être portés sur les économies d'énergies et la maîtrise des consommations par usage afin d'inverser la courbe de consommation de chacune des nations dites occidentales d'abord, puis mondiales ensuite!
Il va leur falloir commercialiser des réductions d'énergies et des usages écologiques!

De quoi en perdre la tête diraient les plus anciens... Non! Ils doivent s'approprier, le plus vite possible, leur nouveau drapeau. Celui des économies d'énergies dans tous les points de consommation au travers d'usages protecteurs de l'environnement. En s'engageant plus loin que les attentes naturelles des usagers, ces clients qu'ils se partageront bientôt( ! ), ils se métamorphoseront en ECONERGETICIENS contribuant à apporter l'aide dont l'humanité a besoin pour contenir les dangers écologiques faisant désormais notre quotidien.

Etre ECONERGETICIEN demain, car " ça chauffe ", c'est produire, transporter, livrer des énergies propres, en s'assurant qu'elles seront utilisées dans des process maîtrisés tant en terme de volumes d'énergie consommés qu'en terme de gestion totale des déchets, immédiats ou différés, issus de ces process. Nos ECONERGETICIENS vont ainsi devoir apprendre à tracer les usages de leurs énergies comme sont déjà obligés de le faire les fournisseurs de matières premières. C'est un renversement radical des modes de relations entre fournisseurs et consommateurs…

Ces ECONERGETICIENS seront donc les premiers conseillers des usagers soient ils Industriels, Collectivités, Particuliers. Ce sont ces nouveaux métiers que doivent découvrir, inventer, nos Ingénieurs en sachant s'entourer de nouveaux entrants issus de formations moins rationnelles, peut être aussi moins certains de leurs certitudes...

A leurs côtés, ces ECONERGETICIENS sauront oeuvrer avec des PRONERGETICIENS , producteurs d'énergies aussi disponibles et sûres que permis dans un monde fragile, où les remises en cause sont toujours possibles tant les équilibres politiques, technologiques sont délicats. Ces PRONERGETICIENS convaincront avec pédagogie les opinions du bien fondé de leurs choix technologiques. Ils assureront maintenant leurs recherches en synergie mondiale…

Parmi les sources d'énergies, celles dites renouvelables ne peuvent être encore la panacée, permettant d'arrêter les Centrales nucléaires, à gaz, à pétrole, à charbon fluidisé. Mais ce n'est pas une raison pour que, faute d'intégrer réellement ces nouvelles énergies dans leurs offres, les ENERGETICIENS prennent le risque d'être fragilisés voire délaissés par les sociétés humaines soucieuses face aux cataclysmes qu'on leur prédit.

vetiline

VETILINE est un groupement de marchands dynamiques et ouverts au changement. Constamment à la recherche de nouvelles façons de mieux servir leur clientèle, ils ont rapidement perçu les possibilités qu'offre Internet, dont le télémagasinage bio écologiste.
www.vetiline.fr

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.