France : ta feuille de route est (presque) prête !
Tous aux abris, les Robosapiens débarquent…

Petit conte dominical à dormir debout...

Réflexions dominicales…
Dimanche 31 octobre 2004 – On fête la Saint Quentin

Mes bien cher(e)s ami(e)s…

Petit conte dominical à dormir debout.
Ou pourquoi Dieu a-t-il réussi la Création ?

Il y avait de par le Monde un pays d’abondance : poule au pot chaque Dimanche, bière au Nord et vin au Sud. Ses habitants, gouvernés par un Roi juste et bon, vivaient bien, et ne se préoccupaient guère de ce qui se passaient dans les Cipangos lointains. Voir proches. Ils se croyaient en effet un peuple élu de Dieu, et à ce titre, les Gentils ne les intéressaient pas. Ces gueux étant d’ailleurs promis, comme chacun sait, à des fins pitoyables, ce n’était donc pas la peine de perdre son temps.
Mais un jour, le bon Roi fit venir de grand matin son Grand Vizir niraffaR et ses Ministres et leur dit en substance : « Mes bons amis, j’ai fait un rêve étrange… J’ai rêvé que dans des pays lointains on pouvait se parler à distance, et voir des images animées, comme je vous vois. Je voudrais que vous alliez chez ses Impies vous rendre compte, car si tel était le cas, je ne voudrais pas que l’Histoire me prenne pour un mulot… » (Dans ce Royaume, cet animal était considéré comme l’emblème, disons, du peu informé dans les choses nouvelles)…
Séance tenante, une mission comprenant quelques Ministres et grands dignitaires fut mise sur pied, et le Roi apposa son auguste sceau sur leurs lettres de créances.
Et voilà nos e-Marco Polo partis pour un long périple qui dura des années…
A leur retour, le Roi impatient et dont la barbe devenait de plus en plus chenue à mesure qu’il avançait en âge, écouta avec grand intérêt leur rapport.
« Oui Sire, vos songes ne vous ont pas menti. Dans ces pays, diverses infrastructures de télécommunications ont été mises en œuvre, permettant aux sujets de se parler et de s’entendre à distance, et de voir différents types d’images animées. Ce qui est curieux, c’est que ces peuplades bizarres aient mis en œuvre au moins 4 infrastructures différentes : le téléphone pour se parler, un réseau hertzien de télévision pour les images, mais aussi un réseau satellitaire et un réseau câblé, pour la diffusion de ces mêmes images ».
Intrigué, le Roi, toujours soucieux du bien public (et des impôts payés par ses sujets), demanda :
« Mais combien cela coûterait si nous devions mettre en œuvre ces 4 infrastructures ? » noterB, le dignitaire à la chevelure chenue, répondit mal à l’aise. « C’est difficile à dire Sire, mais si nous devions faire cela chez nous, cela coûterait au bas mot 100 à 200 milliards de tolums (le tolum est à près équivalent à notre €).
« Comment dit le Roi, ils ne savent pas combien cela a coûté ? »
« Non Sire, répondit noterB, mal à l’aise, ils ne savent pas ! Ils ne savent pas non plus combien leur coûte la maintenance de ces 4 infrastructures, que j’estime grossièrement à 1.000 tolums/sujet/an, tout compris».
« Mais que voilà des peuplades étranges… Et ne serait-il pas possible de ne mettre en œuvre qu’une seule infrastructure pour rendre tous ces services à nos bons et loyaux sujets ? » demanda le Roi toujours soucieux des finances publiques ? »
noterB s’apprêtait à répondre, mais le plus jeune d’entre eux, un dénommé okraS, jeune ministre aux dents longues, répondit très excité… « Oui, Sire cela est possible. Les Rois de quelques peuplades reculés et peu développés, ont mis en place qu’une seule infrastructure à base… de sable cuit »
« De sable cuit, dites-vous ? » dit le Roi étonné …
« Oui, répondit le jeune okraS, qui s’agitait dans son pourpoint un peu large pour lui. « Ils appellent cela : fibre optique ».
noterB était de plus en plus mal à l’aise…
« Comme c’est étrange, répondit le Roi… en tripotant sa barbe chenue… Comme c’est étrange… Et combien cela nous coûterait-il pour que chacun ait sa poule au pot… Pardon, son sable cuit en sa chaumière ?
okraS, qui prévoyait la question, avait peaufiné sa réponse…
« Je pense, Sire, que cela nous coûterait autour de 2 à 3 ans de maintenance de leurs 4 infrastructures, en comptant large ».
« Et bien, c’est entendu, nous apporterons à nos sujets du sable cuit. Poule au Pau et sable cuit seront de très bon aloi. Le Roi pensa qu’avec une telle décision, il resterait dans l’Histoire.
En fait, l’Histoire ne retint que le nom d’okraS. Qui, comme il devait arriver, prit la succession du bon roi à la barbe chenue. Il avait été en effet l’artisan de la mise en œuvre de la solution sable cuit. Les sujets de ce Royaume étaient tellement heureux avec leur poule au sable, qu’ils le portèrent sur le Trône à la mort du Roi à la barbe chenue…
Quant aux peuplades aux 4 infrastructures, elles s’enfoncèrent avec le temps dans le déclin. Comme toutes civilisations en ce bas monde qui n’arrivent pas à évoluer ou à s’adapter aux nouvelles technologies, compte tenu du poids des investissements qu’elles avaient déjà engagés dans les vieilles technologies.
Beaucoup, beaucoup plus tard, un dénommé Schumpeter avait appelé cela « la destruction créatrice »
En tout cas, okraS avait compris, lui, pourquoi Dieu avait réussi la création : il n’y avait pas de parc installé…


Commentaires

David Latapie

Excellent !
À propose de l'existant, mais peut-être est-ce de là que tu l'as pris
http://www.neokraft.net/blog/2004/10/21/551-jamais-deux-sans-trois

Vous savez pourquoi Dieu à fait le monde en 6 jours ? Parce qu'il n'y avait pas d'existant.

xwilly

Trés jolie fables.
Il manque seulement les lobby de l'existant qui auront une victoire à la phyrus dans un premier temps (un peu commes les majors du disque et de la vidéo).

Rodrigo A. Sepúlveda Schulz

Tu as un vrai talent de conteur JM! Ca commence à ressembler à du La Fontaine ;)

billaut

La Fontaine ? Eh bé... n'exagérons rien... en tout cas, ne dites rien à Madame Billaut, elle pense que je travaille là où vous savez...

sebastien

c'est vrai que le sable cuit semble très intéressant.
Mais comme la monarchie absolue du roi okraS enverrais tout le monde à la bastille si des personnes se permettent de critiquer la coiffure de sa femme, peut-être qu'un autre prince charmant pourrait mettre ça en place. En plus tout serait bien breveté jusquà la moëlle avec lui, comme ça, si on doit faire évoluer les choses dans le temps, rien ne sera standards avec les technologies futures.

Fred

Vous avez l'air très inspiré le Dimanche !
Nostramdamus parle du grand ChiraZ (en vrai)... Et aussi d'images qui volent. Comme Raspoutine qui voyait des rateaux sur les toîts. Le grand tualliB serait il devin lui aussi, à moins qu'il ne soit tout simplement inspiré par Da vinci ?

;o)

David Latapie

Espérons que depuis le temps que l'on grogne, ça à finit par être entendu

http://fr.biz.yahoo.com/041119/214/45cn0.html

Gwenaelle GROSSIORD

Objet : votre conférence à la société BUSINESS LAB du 7 juin 2007

Cher Monsieur,

Je tenais à vous remercier de la conférence que vous avez bien voulu tenir à BUSINESS LAB le 7 juin dernier.

Bien que ne travaillant pas dans l'Internet, votre discours m'a plus que passionnée, il m'a fait rêver.

Tant par votre parcours professionel que par votre enthousiasme, vous suscitez le respect et l'esprit d'initiative.

Vous remerciant encore de votre intervention qui m'a semblée bien trop courte, je vous prie de croire, Cher Monsieur, en l'assurance de mes sentiments respectueux.

Gwenaelle GROSSIORD
(femme de Julien GROSSIORD, Directeur Associé BUSINESS LAB)

billaut

@Gwenalle... merci miss.. sympa...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)