« avril 2004 | Accueil | juin 2004 »

Pau : 7.000 foyers raccordables en optique

LabarrerePau avance...
7.000 foyers sont d'ores et dejà raccordables (même distinction que pour les réseaux câblés traditionnels de télévision). C'est-à-dire que la fibre passe au pied de la maison ou de l'immeuble... reste à raccorder ceux qui décident de s'abonner...
Aujourd'hui il n'y a qu'une vingtaine de testeurs. La montée en charge va demarrer le mois prochain avec l'ouverture d'une liaison à 2,5 gigabits/s sur Paris (une belle autoroute...)
Par ailleurs 4 pôles d'entreprises sont aussi reliées... Les entreprises sont des plus intéressées...
Bref les choses avancent...

Par ailleurs, preuve que les "vraies" autoroutes de l'information attirent, les "clics d'or" organisés chaque année avec CB News à Paris... ne se passeront plus à Paris mais... vous l'aurez deviné.. à Pau...D'autres manifestations vont suivre...

Bref la stratégie d'André Labarrère (photo) et des élus de l'agglomération Pau-Pyrénées commencent à porter ses fruits...
D'ailleurs, André Labarrère tiendra une conférence de presse au Sénat (à Paris - le Sénat n'a pas encore décidé de s'installer à Pau...) le 22 juin prochain dans la matinée... Si cela vous intéresse, contactez moi...



Asterop : le nouveau Business Objects ?

ConfIntermarcheBranle-bas de combat chez les Mousquetaires ce matin : conference de presse...
Branle-bas de combat : et pour cause... Les Mousquetaires ne se montrent pas beaucoup, ne parlent pas beaucoup... Leur dernière conférence de presse remonte on ne sait plus très bien quand...
Bref, nos amis dont vous ne connaissez certainement pas les noms de leurs dirigeants recevaient la presse ce matin dans leur magnifique quartier général situé dans le parc de Trévise à Bondoufle dans le grand sud parisien... (voir photo prise lors de la conférence de presse dans "la ferme" le point central du parc de Trévise avec ça et là des petits immeubles à la californienne...
J'étais à cette conférence par faveur spéciale... Asterop avait loué un magnifique mini-bus (celui utilisé par les protagonistes de star'ac..) qui nous a pris à l'Etoile le matin et ramené aprés le déjeuner.

Quelques chiffres d'abord sur le distributeur : 4.000 points de vente toutes enseignes confondues, 110.000 personnes, 39 milliards € de CA, 5eme distributeur européen, 2eme français apres Carrefour (pas mal pour des transfuges de Leclerc...), 5.000 partenariats avec des producteurs, éleveurs, etc..

Intermarché a annoncé qu'il allait baser toute sa stratégie de développement de ses 10 enseignes sur la technologie de géointelligence d'Asterop. Et oui... Des reponsables de supérettes, de magasins de bricolage qui vont simuler une nouvelle implantation de magasins en fonction des caractéristiques de la zone, de la concurrence installée, de la répartition des CSP dans la population locale, qui vont étudier aux petits oignons le marchandising de leur rayon, mettre en place des plans de distribution de catalogues papier optimisés en fonction des produits proposés et des clients (économie prévue de 9 millions € rien que sur ce poste avec la technologie d'Asterop...),etc... Bref les mousquetaires se dotent d'une salle de contrôle à la Houston pour piloter le commerce...

Très gros contrat pour Asterop (pas de chiffres précis mais on a évoqué plusieurs millions €). Asterop fait dejà 15% de son CA au Japon... Et va certainement s'attaquer au marché US dans les prochains mois...
Espérons que cette société trés percutante reste chez les gaulois...



Ca chauffe sur la promenade des Anglais

varenneOrganisé par Réseau Idéal, les 4èmes Assises Nationales du Net et des TIC pour les Collectivités s'est tenu à Nice au centre de congrés Acropolis les 12 et 13 mai derniers...
Pas grand monde, mais comme dit mon ami Jean Charles Bossard de Localeo "il y avait les gens qu'il faut"...
J'ai participé à la dernière journée étant invité au dernier panel avec le sénateur Trégouet, toujours guilleret, Joel de Rosnay toujours en pleine forme, Christine Schwartz (de France Telecom) toujours sympa, et ma pomme... toujours ... (au fait quoi ?)
Mais là n'est pas l'histoire...
La veille, lors d'un mega panel réunissant plusieurs sommités, on s'est envoyé des portes de prison à la figure (il n'y a pas que sur la Croissette où cela chauffe avec les intermittents du spectacle - et les starlettes un peu dévêtues...)...
On m'a raconté...
Or donc, à la tribune Didier Lombard DG je crois de France Telecom (et qui a prévenu l'aimable assemblée qu'il devait partir rapidement parce qu'un avion l'attendait...) et ... Didier Loth, le Robin des Bois des réseaux de télécommunications, le David des opérateurs historiques, l'empêcheur de tourner en rond, le Tamerlan du trés haut débit, etc... Et par ailleurs fonctionnaire territorial de l'Oise en charge justement des problèmes de télécommunications... Et initiateur du G7 (qui va passer à 12...)
On ne sait pas trop ce qui a pris à notre ami Didier mais manifestement, lui si calme au demeurant, a dû mal interpréter les propos de Monsieur Lombard... car il a lancé en pleine séance 2 petites phrases assassinent dont, paraît il, on se fait encore les gorges chaudes aujourd'hui sur la Promenade des Anglais...
"Monsieur Lombard, le seul département innovant de France Telecom : c'est son département juridique (qui a mis au point la chartre "départements innovants"...)... Et vous, départements innovants qui avez signé la chartre, vous êtes des départements innocents..."
Du coup Monsieur Lombard est parti sans un mot paraît il...
Bon...
Didier m'a d'ailleurs raconté un jour une autre anecdote rigolotte, que je m'en vais vous narrer illico... Cela se passe lors d'un coquetaille gaulois. Du beau monde, dont Mr Thierry Breton. "Ah c'est vous, dit-il à Didier Loth... Vous savez les collectivités locales c'est un peu comme mes enfants... Ils font des bêtises, et heureusement que le père est là pour réparer..."
Bon...
A part cela notre panel à nous c'est bien passé... Normalement France Telecom devait être représenté par Mr Champeaux (responsable département entreprises)... Mais il a été jugé plus utile en haut lieu de nous dépêcher Christine Schwartz que je connais depuis des lustres... Nous avons été avec Christine d'une galanterie des plus soignée...
Et j'ai eu l'immense plaisir à cette conférence de rencontrer le docteur Varenne (voir photo)... Chirurgien à la retraite, vous ne le connaissez sûrement pas... Et pourtant... il a écrit un livre qui a passé un peu inaperçu : "Les Robots pensants"... Les Français sont un peu à côté de la plaque sur le marché émergeant au Japon des robots humanoïdes/animaloïdes... Vous avez intérêt à lire ce livre (attendez néanmoins que je passe mon accord commercial avec Amazon.com... et achetez le livre par mon blog... cela me fera un petit pécule qui me sera bien utile pour que Madame Billaut fasse les soldes...)
Bref j'ai fait une pub d'enfer au Docteur Varenne, l'incitant même à quitter sa Promenade des Anglais pour aller habiter le boulevard des Pyrénées à Pau... (c'est moins plat que la Méditerrannée)... Il parait que Mr Peyrat Maire de Nice n'a pas apprécié. Pourquoi donc ne fait il pas comme à Pau ?



Cisco et l'administration

Cisco1

Le 11 mai 2004 Cisco a présenté à un petit déjeuner à la Maison des Polytechniciens (si, si..) les résultats de sa 4éme étude Netimpact sur le thème de la e-administration en Europe... C'est notre ami Jean Marc Gottero de Cisco (que l'on voit sur la photo) qui planchait et qui nous a, avec son brio habituel, présenté la chose...
En gros l'Europe se met à l'e-administration... La France, comme d'hab est en retard, mais elle le rattrape avec plus ou moins de bonheur...

On trouvera sur le site les slides de la présentation de Jean Marc...
Ce qu'il faut retenir :
1/ les adminsitrations européennes cherchent plus à étendre les services aux "usagers" qu'à réduire les coûts
2/ une bonne moitié des applications de base (RH, finance, ERP divers) n'est pas encore Web based
3/ plus de la moitié des administrations donnent un accès large aux e-applicationsà plus de 60% de leurs collaborateurs
4/ la bande passante ne paraît plus être un facteur bloquant (1/3 des administrations disposent d'une connectivité moyenne de 1,5 Mps)
5/ La France : un rattrapage à confirmer. JM Goterro a insisté sur notre organisation "en silo" qui ne favorise pas l'émergence de mise en oeuvre d'applications transversales... (on fait des choses dans son coin sans en référer aux autres...). Pas de stratégie d'ensemble...
Par ailleurs les organisations sont beaucoup moins enclines en France à transformer leurs processus lors de l'adoption de nouvelles technologies... En gros on mettrait un cataplasme sur une jambe de bois... : résistance interne aux changements de processus, difficulté à absorber les nouvelles technologies, collaborateurs pas ou peu formés et difficulté à changer leurs comportements, absence de support de la part des responsables, culture de prise de décision centralisée...
Bref il y a du pain sur la planche...

Cisco pour terminer avait invité Mr Sauret le monsieur e-administration du gouvernement et responsable du projet Adele.
Celui-ci nous a fait une bonne description du problème... La e-administration c'est beaucoup plus que la simple dematérialisation, c'est autre chose que de la simple informatique traitée par les techniciens... Il faut y ajouter du service... et là, problémes.
1/ problème de sécurité et de gestion des droits. Qui peut faire quoi au nom de qui ?
2/ problème du local/national : il faut interfacer quelques milliers d'applications nationales avec les applications locales.. Une vingtaine de plateformes régionales pourraient être mises en oeuvre...
3/ problème du sous-investissement chronique de l'Etat en matiere d'informatique. L'informatique en général est souvent considéré par la "haute administration" comme de l'intendance... "Nous, nous faisons des textes. L'informatique c'est de l'intendance..."
Bref, discours trés ouvert de Mr Sauret...
Mi-2006 début de la montée en charge (par exemple sur le changement d'adresse sur un guichet unique, sur la dématérialisation des marchés publics...)... Au total 80 à 140 projets inter-silos (pardon : inter-administrations) sont sur les rails. Autres projets : telephonie IP pour limiter la facture téléphonique de l'Etat, open source (Linux), discussions avec Microsoft pour réduire les coûts des licences bureautiques ..
Au total des gains de productivité de 5 à 7 milliards €/an sur un budget de 70 milliards de dépenses courantes...
Question de votre humble serviteur... "Cela fait combien en économies de frais généraux ?"
Réponse de Mr Sauret : "Cela dépend de ce que décideront nos élus : garde-t-on nos fonctionnaires ou réduit-on leur nombre...?"...
Re-question de votre serviteur : "Si nous décidions d'affecter la totalité des gains de productivité sur la force de travail - comme aurait pû dire Mr G. Marchais, - cela fait combien ?"
Pas de réponse.
Cela serait quand même intéressant de le savoir, vous ne trouvez pas ? Avant de prendre une décision motivée...

Bref, petit-déjeuner intéressant (qui plus est les confitures de la Maison des Polytechniciens sont toujours aussi délicieuses...)


TTT

Pau battu...

Les palois viennent d'ouvrir leur réseau optique a 100 megabits/s...
Et bien ils sont battus... par le TTT...
Savez-vous ce veulent dire ces initiales ??
Terabits To The Toilets...
Si si ... il parait que c'est la dernière blague qui circule aux US sur le compte.... des Toilets de Mr Bill Gates dans sa magnifique maison sur les bord du lac Washington...
On n'arrête pas le progrés... En France on a des départements innovants. Bill à des toilettes innovantes...


France : réveille-toi !

France réveille-toi : le monde change, le monde bouge...

On m'a demandé d'écrire un petit manifeste sur ce théme... Et je me suis dit qu'aprés tout vous auriez aussi des idées sur la question...
Personnellement je pense que nos compatriotes sont mal dans leurs pompes... Beaucoup de signes négatifs dans ce pays : la France qui tombe (livre récent), notre élite qui... (voir le livre "les intouchables"), on s'arqueboute sur nos avantages acquis, trop de fonctionnaires et une administration qui pourrait faire mieux pour moins cher, le gaulois est stressé et carbure au prozac, trop de morts encore sur les routes (sarko y'a du boulot...), le futur nous fait peur, on n'est pas trés informé sur ce qui se passe ailleurs (l'industrie du robot humanoïde au japon par exemple...), etc..., etc...
Et pourtant si on voulait s'en donner la peine... On a de bons ingénieurs (la preuve ils s'en vont s'embaucher ailleurs - mais on produit quand même 10% de quasi-illettrés par an...), on a de bons créatifs: la "french touch" est reconnu partout dans le monde, on a (encore) des jeunes qui veulent créer des entreprises dans ce pays... et ... on glandouille... le taux de chômage reste accroché aux 10%, notre PIB est efflanqué, un jour on vote à droite, le lendemain à gauche, etc...
Je pense que nous pourrions être le premier au monde à faire la société de l'information... on en a les moyens.. Nous manque peut-être un "de gaulle de la société de l'information" ? Mais peut-être qu'il n'est pas encore né ?
Alors si vous avez des idées et réflexions .... A votre avis cela va mal ? cela va bien ? Pour quelles raisons selon vous ? Que faudrait -il faire ?