Accueil | mai 2004 »

Les reflexions de Victor

Je connais Victor Jachimowicz (j'espère que j'ai bien écrit son nom) depuis des lustres... C'est le grand veilleur technologique de la FNAC. Nous avons arpenté ensemble il y a très longtemps les allées des premières Macworld à Boston et à San Fransisco (Victor est trés Mac...). Toujours habillé avec sa veste "de photographe" (vous savez un truc sans manches généralement de couleur kaki, avec des poches dans tous les coins), je discutais tout à l'heure avec lui sur les qualités du nouvel appareil photo de Sony: le cybershot DSC T1 (y'a pas que le pere Loic Lemeur qui va mettre des belles photos sur son blog...).
Un petit bijou a priori que ce T1, format carte de crédit que l'on peut toujours avoir avec soi... (comme sa carte de crédit d'ailleurs). Sur le site dpreview.com (le must en matière d'infos sur la photos) le petit bijou est cependant un peu malmené... Mais comme dit Victor avec justesse "pour juger de la qualité d'une photo, ben faut dejà avoir l'appareil avec soi pour prendre la photo. Si vous avez un appareil plus conséquent en volume et en poids, et bien vous ne prenez votre appareil - donc de photos - que dans des occasions bien précises... Et puis on peut toujours corriger les défauts avec photoshop..."
Nous devisions donc sur les qualités comparées des appareils photos de petit volume (le jugement de la Fnac sur le T1 sera publié plus tard)... et je lui demandais "au fait quid du piratage de musique, qu'en penses tu ?"
Il m'a fait quelques réflexions que j'ai trouvées pleines de bon sens. Que je m'en vais vous livrer.
Il y a selon Victor de nouveaux produits bouffeurs de temps et de pognons (sic)... Le DVD par exemple. La qualité de la video incite les gens à s'équiper et à regarder des films. Pendant que l'on regarde, et bien on n'écoute pas de la musique (donc on préfére acheter des DVD plutôt que des CD et comme les budgets consacrés aux loisirs ne sont pas forcément extensibles...). Surtout, me dit Victor, que la politique des majors de publier de la musique au kilomètre y est par ailleurs pour beaucoup... pauvreté de la création musicale... les consommateurs ne s'y trompent pas...
Autre bouffeur de temps chez les ados notamment : le téléphone portable. Pendant que l'on téléphone on n'écoute pas de la musique...
"Et alors, répliquais-je, quid du piratage ?.. Partout on nous dit que c'est le P2P qui tue les majors "...
Le P2P, me répond Victor, n'a pas d'influence mesurable... Je le pressais dans ses retranchements : "pour moi j'estime qu'il ne joue qu'à hauteur de 5% dans la baisse de la consommation de CD"...
Et bè. Et nos députés qui le 7 janvier dernier voulait mettre en place la politique que vous savez... Comme quoi on peut être un élu du peuple et pas forcément savoir... ou alors prêter trop l'oreille aux lobbyeurs ?
Bref, apres avoir evoqué les ennuis de mon lecteur mp3 de marque Archos (Victor m'a vivement conseillé le iPod d'Apple), et discuté de sa dernière trouvaille (une société allemande qui fait de la tele 3D : X3D Technologies), nous nous quittâmes en se promettant de se faire une bouffe un de ses jours pour discuter... de bonne musique...


ITS Nagoya 2004

Download ITSWorldCongressV2.pdf

FranceInc, à qui votre humble serviteur rend de menus services, organise des voyages d'études de par le monde (qui comme chacun sait, est un village).
Le prochain aura lieu au Japon à Nagoya en octobre 2004 sur le theme de "l'intelligent transport system". Cela intéresse les collectivités territoriales, et toutes les entreprises de pres ou de loin concernées par le transport de personnes/marchandises, l'environnement, etc...
Vous trouverez dans le document en download les principales informations concernant ce voyage.
J'annoncerai les prochains voyages de FranceInc dans cette rubrique de mon blog.


Conte de l'Internet n°1

Download contes-internet1.doc

Vous trouverez dans le fichier joint le 1er conte de l'Internet : " Où quelques Gaulois égarés au pays du Soleil Levant découvrent la vraie ponctualité, les ancêtres des robots animaloïdes, ainsi que les premiers e-wc".

Bonne lecture

Le conte n°2 devrait paraître un de ces jours... "Chirac : Monsieur Giradier, donnez donc au Président Bébéar une carte de visite, il se fera un plaisir d'investir dans votre start-up"


Pau crée des emplois

Les Ntic à Pau : cela crée des emplois...
André Labarrère sénateur maire de Pau et ses collégues élus de l'agglomération de Pau Pyrénées sont en passe de gagner leur pari : les nouvelles technologies (Pau Multimédia, Pau Broadband Country) créent des emplois. Car en définitive le problème n'est pas de savoir s'il faut de l'adsl, du wimax où que sais-je encore, le problème c'est de créer de la valeur et des emplois, car ce pays "françois", qui frôle les 10% de taux de chômage, où les caises de l'etat sont (presque)vide, en a besoin.
Jean Pierre Jambes, le célèbre directeur du développement de l'agglomération (celui par qui tout arrive) estime que 200 à 400 emplois ont été créés du fait de la politique volontariste de l'agglomération. Pas mal. D'autres emplois vont certainement suivre... car des sociétés diverses et variées commencent à s'installer à Pau Multimedia et au fameux "Piano" (ex siège sociale d'Elf reconfigurée en pépinière avec 8.000 m2)...
Si vous aussi vous voulez tester des applications trés haut débit (filaire et wifi) en grandeur nature avec de vrais clients, voir vous installer dans la ville d'Henri IV (reste quelques m2 de libres au piano : dépêchez vous), n'hésitez pas à me contacter... D'autres territoires vont s'y mettre. Donc si vous testez à Pau : vous aurez une longueur d'avance.

Ce qui manque aux Français : c'est un grand projet, un "new deal" à la Roosevelt. Labarrère a su le faire dans sa ville...


Skype dans un chips ?

Rumeur

Décidément l'offre de téléphonie IP s'étoffe de jour en jour...
Telesym (un concurrent de skype sur les PDA - voir un précédent post dans mon blog) arrive et on dit dans la Valley qu'Intel mettrait tout cela dans sa prochaine de gamme de micro-processeurs Centrino...
La voix sur IP d'office sur LAN filaire et sans fil... Que voilà uen chose intéressante...


Skype : le kazaa des opérateurs de téléphone ?

Kazaa : tout le monde connaît...
Il y a quelques années, 2 galopins : Nikklas Zennstrom et Janus Friis (l'un est suedois, l'autre estonien) lancent, sans aucune publicité, leur logiciel de partage de fichiers en P2P sur l'Internet. A la différence de Napster : pas de serveur central. Intérêt pour les gens : partager notamment des fichiers de musique mp3... Et là a priori, à moins de fliquer tous les PC ou de contraindre les fournisseurs d'accès à "cafeter" (ce que nos députés le 7 janvier dernier ont proposés) : plus personne - ou presque - n'est au courant de qui fait quoi...
C'est rapidement un raz-de-marée mondial. Kazaa est le logiciel qui a été le plus téléchargé dans la petite histoire de l'Internet... et les empereurs de l'édition et de la distribution de musique sous forme CD, n'ayant rien vu venir, commencent à palir... Niklas, Attila des temps modernes, n'hésite pas à parler de révolution...
Et bien, aprés avoir vendu Kazaa à une société australienne (Sherman Netwoks), nos 2 barbares (faut se méfier des galopins même quand on est empereur) décident de porter la révolution toujours avec leur logiciel de P2P qu'ils adaptent pour le marché de la téléphonie. Pourquoi pas ?
Ils réalisent un codec propriétaire (pour coder en numérique la voix) et lancent la téléphonie en P2P. Ils ouvrent Skype.com à la fin de l'année dernière, là encore sans aucune publicité... Aujourd'hui (21 avril de l'an de grâce 2004) nous sommes presque 11 millions d'utilisateurs ayant téléchargé le bout de code. On se téléphone en P2P mon Dieu avec une trés trés bonne qualité sonore (à condition d'avoir au minimum de l'ADSL). Mieux, j'ose dire, que le téléphone traditionnel... J'utilise skype depuis presque le debut et j'en suis trés content. Me Billaut fait des économies sur le budget téléphone du foyer...
Maintenant j'ai une trentaine de "friends" référencés, avec lesquels je skype assez souvent. Encore ce matin avec mon copain Alain Baritaut journaliste dans la Silicon Valley (il n'était pas encore couché)... J'avais l'impression qu'Alain était dans mon bureau... et lui même chose...
Une trés trés bonne qualité donc, et c'est gratuit... ( à l'instant t environ 300.000 personnes skypent).
Nos barbares viennent de lancer leur logiciel en multiconférence (je ne l'ai pas encore testé) et surtout le Pocketskype pour votre PDA wifi (pas encore testé, because j'ai pommé mon magnifique e800 de Toshiba). A condition d'avoir un hotspot wifi à côté on pourra se skyper gratuitement...

Cela donne à réfléchir....
Car supposons que tout le monde ait un bon accès Internet (ce qui arrivera un jour), la téléphonie devient ainsi gratuite pour tout le monde. Ce qui veut dire qu'il y a un gros problémes pour nos opérateurs historiques ou non de téléphone. Certes avec l'ADSL il faut toujours payer un abonnement de l'ordre 13 € par mois (cout fixe)... Mais avec cet ADSL, les usagers des opérateurs vont préférer skyper gratuitement. Donc les opérateurs de téléphone se font désintermédier sur leurs revenus variables (les minutes de téléphone).
Certes, aujourd'hui il faut un PC comme "appareil de téléphone". Mais avec pocketskype (qui sera trés certainement intégré dans le matériel par les fabricants) on pourra se skyper de n'importe où, à condition naturellement de disposer d'un réseau wifi disposant de roaming... Même si les opérateurs traditionnels de mobiles (GSM ...) investissent dans la wifisation du territoire contre un abonnement, ils vont eux aussi se faire désintermédier sur les revenus variables.
Nos barbarians ne vont probablement pas s'arrêter là...
D'abord tout le monde n'est pas encore sur Internet et il y a encore beaucoup plus de gens sur cette Terre abonnés au téléphone traditionnel. Mais nos compères se sont dits qu'il y a des gens qui aimeraient appeler, pardon skyper, avec quelqu'un qui n'a qu'un téléphone traditionnel. Et là il faut payer la terminaison de l'appel... Nos amis ont donc lever 19 millions de $ chez Draper Fisher Jurvetson, Index Ventures, Bessemer Venture Partners et Mangrove Capital Partners. On dit que c'est pour poursuivre le développement (intégration de la visio par exemple) et surtout pour acheter chez des brokers des minutes de téléphone qu'il revendront ensuite pas cher à leurs clients.
On fait du gratuit de bonne qualité pour acquérir une masse énorme de clientèle (en fin d'année on devrait être entre 70 et 100 millions d'utilisateurs skypés). Et après, on offre du service payant en abonnement fixe à petit prix... le BGP. Nous entrons en effet dans l'économie du BGP (Basic, gratuit; Gold à 10 €, Premium à 15 ou 20 €). A chaque niveau des fonctionnalités/avantages supplémentaires. Avant la bulle on appelait cela la Netéconomie...
On devrait commencer à voir l'effet skype sur l'évolution du CA des opérateurs d'ici 12 mois je pense...

Qu'on le veuille ou non, la Netéconomie comme on disait autrefois est en train de se mettre en place...
Nos barbares s'attaqueront ensuite à quel secteur a votre avis ?

Allez je vous laisse y'a les gars de Pau qui m'appellent pour un skype...



Le papier peint disparaîtra-t-il ?

Les nanotechnologies : on commence à en parler...
Quelques start-ups en France dont Inanov qui va sortir dans 2 ans environ des ecrans souples de 3 sur 4 métres (que l'on pourra couper, assembler) ...site : www.inanov.fr

Les écrans d’Inanov vont à mon avis être utiles dans plusieurs marchés à très forts potentiels….

1/ le marché domestique : ils vont à terme remplacer le papier peint. Et la peinture du plafond… ce qui permettra d’afficher des environnements complètement nouveaux au sein de la maison (par exemple recréer la chapelle Sixtine dans son salon, ou assister dans sa chambre à coucher à un lever de soleil sur le Mont Blanc, etc…) ou encore se connecter sur des sites de commerce électronique (présentation de produits en 3D grandeur nature), d’éducation, de visiophonie, etc… C’est à mon avis un nouveau monde, avec des expériences consommateur qui dépasseront largement celles du « home cinéma » d’aujourd’hui.

2/ le marché de la ville : panneau publicitaire wifisé, panneau signalétique routier qui pourront changer de signification en fonction de l’heure dans la journée… etc…

3/ marché de magasin, restaurant, lieux de loisirs : signalétique interne, vitrine interactive, nappes interactives de tables (pour prendre les commandes à condition de coupler une dalle tactile sur l’écran, etc..), animation de night clubs, etc….

4/ marché de la mobilité avec écran enroulables dans les PDA, téléphones portables, e-books, etc…

Voilà à mon avis 4 grands domaines pour les écrans souples en nanotubes de carbone d’Inanov… il y en a probablement d’autres… donc si vous avez des idées...
JM



Pour un nouveau rapport Thery

L'autre jour en rangeant quelques bouquins, j'ai remis la main sur le "rapport Théry"...
Vous vous souvenez ? Théry ex patron de la DGT (le nom d'avant de France Telecom), le papa du Minitel, et celui qui a exorcisé la France du 22 Asnière ? Maintenant à la retraite...
En 1994 à la demande d'Edouard Balladur alors 1er Ministre, Théry fait un rapport sur "les autoroutes de l'information"... que je n'ai malheureusement pas trouvé en téléchargement (faut donc l'acheter à la Documentation Française).
Bref, je (re)feuillette le document papier que j'avais lu en son temps.... (et oublié)..
Et qu'est ce que je vois page 95 : L'adsl n'offre pas de perspectives d'évolution" sic... un ex patron de France Telecom qui écrit cela ! J'en suis resté comme 2 ronds de flans... surtout si j'écoute le patron actuel...
Page suivante : les réseaux cablés (de tv) ne peuvent évoluer vers la téléphonie que très difficilement.
Et encore page suivante (on est à la 97) : La fibre optique est nécessaire pour l'accès des utilisateurs aux services multimedia.. L'architecture FTTH (Fiber to the Home) doit être l'architecture cible...
Et Théry de chiffrer un plan fibre pour le pays entre 150 à 200 milliards de Francs. Soit 22 à 30 milliards d'€
Un point cependant sur lequel il s'est probablement trompé... c'est qu'il basait son plan fibre sur l'ATM (protocole compliqué donc cher, mais permettant la qualité de services). Aujourd'hui il semble plutôt que l'on s'oriente vers le protocole utilisé par les entreprises : à savoir l'Ethernet (ca coute nettement moins cher) Surtout que ce protocole a évolué vers le GigaEthernet et la qualité de services... C'est ce que Pau utilise... (on notera aussi que le wifi est basé sur l'Ethernet : donc un seul protocole pour le filaire et le sans fil... voilà de quoi faire quelques économies...).
Au dernier Capital IT où j'étais président d'un panel j'ai demandé à Jacques Blanc (Alcatel Fibre) et Francois Tournesac (DG Atrica - fabricants de switches Ethernet) leur avis : Blanc : 15 milliards d'€ pour la boucle locale en fibre pour tout le monde (montant que l'on peut amortir sur 30 ans ou plus), Tournesac : 15 milliards d'€ pour les matos d'extrémité (amortissables en moins de temps). Mais je pense comme Blanc d'ailleurs, que les investissements en matos d'extrémité si on se lance dans une stratégie tout fibre, seraient d'un montant comparable à celui nécessaire pour l'ADSL...
Donc si on part de l'idée que de toute façon faudra passer à la fibre un de ces jours, et que l'on adslise le pays maintenant, et bien bêtement nous aurons fait 2 fois le même investissement... Or il me semble que l'on n'a plus guère les moyens (aprés le Lyonnais et autres bidules), de faire 2 fois l'investisement...
Par ailleurs reste le problème de FT avec ses je ne sais plus combien de milliards d'€ de dettes...
Nous sommes dans un cul de sac. Comment faire pour s'en sortir ?

Je pense qu'il faudrait refaire un rapport Théry pour actualiser tout cela... Emettre des idées choc et ne plus se mettre la tête dans le sac... On a trés mal fait de démonopoliser FT comme on l'a fait. Par ailleurs je pense comme tout démocrate qui se respecte, qu'une infrastructure doit être publique. Comme les routes.
Et si on est logique jusqu'au bout dans ce néo-libéralisme a tout crin d'aujourd'hui, et bien il faut vendre nos routes. Sarkozy y a mis des radars qui ont permis de récolter en trés peu de temps beaucoup d'argent. En vendant nos routes a Microsoft (par exemple, qui rétabliera l'octroi), Sarko renflouerait les caisses de l'Etat et réglerait les problémes de la Secu et des retraites pour un bout de temps...
Mais nos politiques sont ils prêts à refaire un "rapport Théry" ? Monsieur Raffarin qu'en pensez vous ? Et vous Monsieur Sarkozy, que vous voilà maintenant grand argentier du royaume ?
Et vous Monsieur Chirac ? La France attend toujours son "de Gaulle de la société de l'information" comme je me suis permis de vous le dire un jour...
JM


FTTH European Council

Download file

Peut etre ne connaissez vous pas cette association ? Cela ne serait pas étonnant car elle vient de se créer pour faire du lobbying à Bruxelles : objectif promouvoir la fibre optique à domicile et donc le tres haut debit en Europe. Une trentaine d'entreprises et non des moindres l'ont créée (elle a son pendant aux US).
La FTTH European council organise en mai prochain son 1er congres à Bruxelles. Vous trouverez ci apres le texte d'invitation. et je vous ai mis en piece jointe (mais je ne suis pas sur d'avoir fait la bonne manip - donc si vous le l'avez pas vous me reclamez).
A priori je compte y participer et si je ne suis pas trop flemmard, je poste un compte rendu.
JM
==========================================================


Dear Sir or Madam,

The Fibre To The Home Council Europe and it's members kindly invite you to it's inaugural event on "Why Fibre, Why Now?" to be held on 25 and 26 May 2004 at the SURF House in Brussels.

We attach an invitation together with the agenda for the two days. We do hope you will be able to attend and if so, would you kindly return the acceptance form, also attached.

The SURF House is located at Stroobantsstraat 51/rue Stroobants 51, B-1140 Evere, Brussels. A PDF file with directions can be obtained from our secretariat at europinfo@ftthcouncil.org

I hope to have the pleasure of welcoming you to our first event !

Yours sincerely,


Paul H.P. Naastepad MBA
President FFTH Council Europe